Formule 1

Le coronavirus est une menace pour le Grand Prix de Chine

Pour l’instant, la situation reste sous surveillance

Recherche

Par Olivier Ferret

24 janvier 2020 - 08:41
Le coronavirus est une menace pour (...)

Après les feux de forêts en Australie qui inquiétaient quant à l’organisation du Grand Prix d’Australie en mars, c’est maintenant la tenue du Grand Prix de Chine en avril qui pose question.

A la suite de la découverte de plus de 800 cas de personnes infectées dans ce pays en Chine par un coronavirus, 26 personnes sont déjà mortes.

Le gouvernement chinois a pris des mesures drastiques de confinement sur de grandes villes pour éviter la propagation du virus et a même interdit les rassemblements pour célébrer le nouvel An chinois.

Plusieurs grandes villes sont en quarantaine et la Fédération automobile chinoise a même annulé toutes les épreuves disputées sur son territoire jusqu’en avril. Et c’est justement en avril, au milieu du mois, que doit se tenir le Grand Prix de Chine de Formule 1. Il n’est pour l’instant pas annulé mais cela va évidemment dépendre de la situation dans les jours et semaines à venir.

"Nous avons interdit toute compétition jusqu’en avril. Cela fait partie de nos efforts pour tenter de prévenir et contrôler la propagation de ce virus mortel et qui mute très rapidement," indique la fédération.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less