Formule 1

Le circuit d’Istanbul ne sera pas plus violent que Spa pour les pneus

Pirelli se veut rassurant quant à la dégradation

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 novembre 2020 - 12:53
Le circuit d’Istanbul ne sera pas (...)

Pirelli a étudié la dégradation des pneus sur le circuit d’Istanbul, qui accueillera ce week-end la 14e manche de la saison 2020 de Formule 1, et le résultat est plutôt rassurant pour le manufacturier.

Mario Isola, directeur de la marque en F1, confirme que la dégradation devrait être limitée, bien que les composés les plus durs aient été choisis. Il s’attend même à une dégradation moindre qu’en Belgique.

"Pour ce qui est de la sévérité du circuit, nous avons fait des simulations et nous avons une idée" note Isola, qui assure que le fameux quadruple gauche constituant le virage 8 n’inquiète pas le manufacturier. "Bien sûr, la sévérité du virage 8 est une chose que nous connaissons, mais nous avons de bons moyens pour comparer les circuits."

"Nous avons fait une comparaison entre Istanbul et d’autres circuits très exigeants. Pour vous donner une idée, Istanbul est moins sévère que Spa et Silverstone. Nous ne parlons pas d’un circuit qui soit trop contraignant par rapport à des pistes que nous connaissons mieux."

"L’asphalte est neuf et nous y sommes allés. Grâce à nos employés en Turquie, nous avons eu la chance d’utiliser un laser et de mesurer l’asphalte. Il est plutôt lisse, totalement neuf. Si je dois vous donner une idée du comportement auquel je m’attends, c’est certainement similaire à ce que vous avez vu à Portimão."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less