Formule 1

Le changement d’ingénieur de course, pas un constat d’échec pour Albon selon Horner

Gasly n’a pas eu droit à ce traitement l’an dernier…

Recherche

Par A. Combralier

1er août 2020 - 08:33
Le changement d’ingénieur de course, (...)

Afin d’aider Alexander Albon à dompter une Red Bull rétive, et peut-être, aussi, afin de lui envoyer un avertissement, Milton Keynes a décidé de changer l’ingénieur de course de son jeune pilote : c’est ainsi l’expérimenté Simon Rennie, qui avait déjà officié avec Mark Webber et Daniel Ricciardo, qui a repris du service. L’idée est d’offrir l’expérience de Rennie au justement inexpérimenté Albon…

En conférence de presse à Silverstone, Christian Horner s’est expliqué sur les raisons derrière cette décision.

« Simon a quitté le muret des stands, par son propre choix, à la fin de l’année 2018 pour prendre un rôle à l’usine et c’est ce à quoi il a travaillé ces deux dernières années. Mais avec les problèmes que nous avons actuellement avec la voiture et avec un pilote inexpérimenté comme Alex, nous avons estimé qu’il était injuste pour l’ingénieur de course qui travaillait avec Alex, qui était relativement inexpérimenté, d’avoir cette pression. Nous avons donc ramené Simon en première ligne pour le reste de la saison. »

« Mike [Lugg, l’ancien ingénieur de course d’Alexander Albon] reste sous contrat avec nous. Et j’espère que cette expérience, cette connaissance, pendant que nous développons agressivement cette voiture, ne fera qu’aider Alex, parce qu’il faut comprendre que chaque fois qu’il monte dans la voiture, c’est un peu différent et je pense qu’une personne expérimentée comme Simon est définitivement un atout pour lui. »

Cela n’est-il pas un constat d’échec pour les performances d’Alexander Albon jusqu’à présent, lui qui s’est d’ailleurs crashé en EL2 ? Pas selon Christian Horner, du moins selon ces propos publics... qui accusent plutôt la voiture.

« Je pense qu’il y a eu des critiques envers Alex, qui d’une certaine manière ont été injustifiées et injustes. Si vous regardez sa première course en Autriche, grâce à la stratégie, il était en mesure de gagner et a été éliminé par Lewis Hamilton ; et il a terminé quatrième dans la course suivante et cinquième à celle d’après. »

« Nous savons que la voiture que nous avons fournie à nos pilotes cette année n’est pas optimisée et qu’elle présente des caractéristiques difficiles. Pour un pilote qui n’a pas d’expérience, Alex n’a qu’une année d’expérience en Formule 1, c’est difficile. Mais la façon dont il a géré la situation, la façon dont il a géré la pression a été impressionnante. »

« Je pense qu’il a juste besoin de temps et nous faisons de notre mieux pour le soutenir autant que nous le pouvons, et des choses comme l’inexpérience de l’ingénieur de course avec qui il travaille maintenant ne feront qu’aider. »

Et pourquoi ne pas avoir donné un ingénieur de course également expérimenté à Pierre Gasly, l’an dernier ? Red Bull n’a pas facilité la vie du Normand... mais Christian Horner s’en défend.

« Pierre était un peu plus expérimenté qu’Alex. Nous avions une voiture qui était bien mieux réglée et stable que celle où nous sommes actuellement. Donc je ne pense pas qu’il y aurait eu un changement important sur la performance de Pierre l’année dernière. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less