Formule 1

Le calvaire de Williams se termine enfin ce week-end à Abu Dhabi

Dernier Grand Prix en tant que titulaire pour Robert Kubica

Recherche

Par A. Combralier

27 novembre 2019 - 14:34
Le calvaire de Williams se termine (...)

Enfin ! Williams s’apprête à refermer, ce week-end à Abu Dhabi, le chapitre d’une saison 2019 catastrophique pour l’équipe, sur le plan de l’image et des résultats.

Robert Kubica vivra lui, très probablement, son dernier Grand Prix comme titulaire après une saison épuisante pour lui.

« Abu Dhabi est un circuit assez difficile » estime le Polonais. « Mais nous essaierons d’optimiser la voiture du mieux possible. »

« Ce sera mon dernier Grand Prix avec Williams, donc j’aimerais tout mettre ensemble pour les gars et l’équipe. »

George Russell visera lui, ce samedi, un exploit qu’avait réalisé Fernando Alonso face à Stoffel Vandoorne chez McLaren : battre son coéquipier à chaque séance de qualifications !

« J’ai des sentiments mitigés pour cette dernière course de la saison. C’est triste de finir une année, mais je suis aussi excité de revenir aux températures élevées d’Abu Dhabi. J’ai de bons souvenirs ici, puisque j’ai gagné le championnat de F2 l’an dernier à Abu Dhabi, c’était un sentiment très spécial, je m’en souviendrai longtemps. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, rappelle quelques défis inhérents à ce rendez-vous particulier.

« Les conditions de piste, en EL1 et en EL3, sont souvent peu représentatives et par conséquent, la plupart des équipes concentreront leurs préparations pour ce week-end en EL2, en préférant explorer des éléments, en EL1, plus dédiés au moyen terme. »

« Nous allons ainsi finaliser quelques-unes de nos préparations pour la FW43. Les deux pilotes auront des programmes chargés et détaillés le vendredi. »

« Yas Marina offre une bonne variété de virages, séparés par deux longues lignes droites où le DRS sera activé. Le 3e secteur est difficile, surtout en qualifications, quand les pneus commencent à souffrir. Les pneus C5, les plus tendres de la gamme, devraient offrir une bonne adhérence en qualifications. Mais en tirer le maximum sur un tour long de 5,6 km sera le plus gros défi auquel les pilotes et ingénieurs feront face ce week-end. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less