Formule 1

Le burn-out de fin de course de Verstappen ne sera plus toléré à l’avenir

La FIA a averti Red Bull Racing et son pilote dès l’arrivée

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juin 2021 - 08:00
Le burn-out de fin de course de (...)

Le burn-out d’après course que Max Verstappen a réalisé après le Grand Prix de Styrie ne sera plus autorisé à l’avenir.

C’est ce qu’a confirmé le directeur de course de la FIA, Michael Masi, alors que le pilote Red Bull a ralenti pour s’arrêter dans la ligne droite des stands alors qu’il terminait la course a fait patiner ses roues arrière, réalisant un burn-out devant son équipe pour la saluer.

Cependant, Masi a vu cela d’un mauvais œil et a contacté l’équipe de Verstappen "dès que c’est arrivé" pour les avertir qu’il ne devait plus recommencer.

"Ce n’était pas une situation idéale, c’est pourquoi j’ai immédiatement parlé à l’équipe et leur ai dit en conséquence que cela ne serait pas toléré à l’avenir."s

La réglementation sportive de la Formule 1 permet aux pilotes de célébrer après avoir franchi le drapeau à damier. L’article 43.3 stipule : "le pilote vainqueur peut accomplir un acte de célébration avec sa F1 avant d’atteindre le parc fermé, à condition qu’un tel acte soit accompli en toute sécurité et ne mette pas en danger les autres pilotes ou les officiels."

Masi peut citer un précédent sur le Red Bull Ring comme exemple de la façon dont ralentir à la ligne d’arrivée peut être dangereux : en 2015, Nicholas Latifi a percuté la voiture à l’arrêt de Roberto Merhi à la fin d’une course de Formule Renault 3.5. Merhi, qui était soupçonné d’avoir ralenti afin de poser de la gomme à sa position de grille pour la course suivante, a été exclu du week-end de course.

Red Bull

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less