Formule 1

Le bon soldat Bottas remercié et salué par Hamilton pour sa ‘sportivité’

Bottas ne sait pas s’il doit être content après sa prestation

Recherche

Par Alexandre C.

19 juillet 2021 - 15:46
Le bon soldat Bottas remercié et (...)

Durant son arrêt aux stands, Lewis Hamilton avait dû attendre 10 secondes à Silverstone, le temps d’écoper de sa pénalité, suite à son accrochage avec Max Verstappen. Résultat des courses, le pilote Mercedes était ressorti derrière son coéquipier Valtteri Bottas mais aussi derrière Lando Norris.

Après avoir facilement écarté son compatriote, Lewis Hamilton remontait ainsi sur Valtteri Bottas. Mercedes n’a alors pas attendu longtemps avant de lancer un « team order » on ne peut plus clair : échanger les positions de piste.

Ainsi Lewis Hamilton n’a perdu aucunement du temps, et a même profité de l’aspiration et du DRS de son coéquipier. C’est pourquoi il rendait hommage à « son » Valtteri qu’il pourrait bientôt perdre, pour trouver un George Russell à la place…

« Je poursuivais Valtteri et il a été si bienveillant et courtois de travailler si bien en tant que coéquipier pour me permettre de passer, afin que je puisse aller cherche la victoire de l’équipe. C’est un grand signe de sportivité, je l’apprécie vraiment. »

Voilà un nouveau soutien affiché par Lewis Hamilton envers son coéquipier, alors que Toto Wolff doit bientôt rendre la décision de Mercedes pour l’an prochain.

Quant à Valtteri Bottas lui-même, peut-il se satisfaire d’avoir été réduit à ce rôle de " wingman " en course ? Et peut-il aussi être satisfait de n’avoir fini que 3e, derrière une Ferrari qu’il devait, à la régulière, battre ? Sans le lent arrêt aux stands de Lando Norris, Valtteri Bottas aurait-il d’ailleurs pu dépasser la McLaren ?

« Content ? Je ne sais pas. Si je regarde l’ensemble du tableau, en tant qu’équipe, c’était évidemment un grand jour pour nous en termes de points - et pour Lewis aussi, en étant capable de gagner la course. »

« Pour moi, ce qui a compromis la course et la possibilité de me battre pour la victoire, c’est le départ de la course dans les deux occasions : le premier départ de la course et puis évidemment avec le drapeau rouge. Donc, avoir du patinage au départ et perdre une place compromet ma course. »

« Lando s’est arrêté assez tôt et a eu un arrêt lent, donc j’ai dû réagir à cela. C’était le meilleur cas pour passer devant lui, donc nous avons saisi l’opportunité. En même temps, je savais que cela allait compromettre la fin de la course. »

« Je suis quand même content d’être sur le podium et d’avoir quelques bons points. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less