Lawson : L’arrivée de Herta dans l’équation ’ne change pas grand chose’

Quid d’un rachat d’AlphaTauri par Andretti ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 septembre 2022 - 10:27
Lawson : L'arrivée de Herta dans (...)

Ces derniers jours, les discussions sur un possible débutant au sein d’AlphaTauri l’année prochaine se portent sur Colton Herta. Le pilote d’IndyCar tiendrait la corde, ce qui fermerait toutes les portes pour Liam Lawson, un des pensionnaires de la filière Red Bull.

"Je reste concentré sur le fait de fournir le meilleur travail possible en Formule 2 et d’essayer de terminer cette année en force, car ça n’a pas été la saison que nous espérions" regrette Lawson.

"Mais je suppose que les discussions en Formule 1 ne sont que des discussions, et de mon côté, j’attendrai de savoir ce qui est décidé pour moi, ça ne change pas grand chose et pour l’instant, je me concentre uniquement sur la Formule 2."

Néanmoins, la situation pourrait évoluer de manière plus drastique et plus problématique pour lui. En effet, il se murmure que Red Bull chercherait à se séparer d’AlphaTauri à l’avenir. Avec le statut de constructeur motoriste - même semi-officiel - qu’aura Red Bull Racing, cette deuxième équipe sera difficile à gérer de front.

Ainsi, Andretti Global pourrait se positionner pour racheter la structure de Faenza, anciennement Minardi et Toro Rosso. Cela expliquerait évidemment les discussions avec Herta, qui pourrait retrouver en F1 l’équipe avec laquelle il court actuellement en IndyCar.

Cela rendrait plus logique la décision de laisser partir Pierre Gasly, considéré comme un pilier par Franz Tost et Helmut Marko jusqu’à ces dernières semaines, et qui serait finalement libéré pour rejoindre Alpine F1 l’an prochain.

Des essais "importants" lors du GP de Belgique

Lawson a roulé pour AlphaTauri en essais libres à Spa, et il voit cette expérience comme positive, même s’il a dû s’adapter à une nouvelle F1, et que le temps est passé vite. Avant cela, il n’avait roulé qu’à Abu Dhabi avec l’AT02 de 2021, au cours d’une journée complète d’essais.

"Je pense que c’était important pour moi d’avoir cette séance. Je savais qu’il était possible de le faire depuis un moment cette année, j’avais fait le test à la fin de l’année dernière et évidemment c’était une expérience assez incroyable, surtout dans l’ancienne voiture."

"C’était bien de faire la séance et d’aller au bout, ça se termine très vite, ça ne dure qu’une heure. Je ne pense pas que ça change trop ma confiance, je pense que c’est resté le même je dirais, mais c’était juste bien d’avoir cette séance pour se familiariser avec la voiture, parce qu’elle est assez différente de l’ancienne."

Pas de pression supplémentaire à rouler en EL1

Lawson révèle qu’il n’a pas ressenti une pression trop importante lors de ses EL1 avec AlphaTauri, même si la manière d’aborder la séance était totalement différent de ce qu’il connaissait. Mais il n’a pas ressenti de stress lié à l’équipe.

"Je ne pense pas. Évidemment, il y a toujours un peu de pression, j’étais certainement un peu nerveux avant la séance en montant dans la voiture pour la première fois, je pense que quelle que soit l’équipe avec laquelle j’étais, j’aurais ressenti cette pression."

"Pour moi, c’était plutôt bien, j’avais fait le test d’après-saison l’année dernière avec AlphaTauri, donc continuer à travailler avec eux et faire mon test suivant et ma première séance officielle avec eux, je pense que c’était une opportunité assez cool."

"J’avais déjà une bonne relation avec beaucoup de ces gars, donc je pense que c’était cool, je ne pense pas que cela ait changé la pression que je ressentais, quelle que soit l’équipe pour laquelle je pilotais."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos