Formule 1

Latifi vit un premier week-end de F1 ‘excitant’ mais aussi ‘étrange’

En raison du coronavirus bien sûr

Recherche

Par A. Combralier

12 mars 2020 - 12:53
Latifi vit un premier week-end de (...)

Nicholas Latifi vivra un moment particulier ce week-end à Melbourne : celui de son premier Grand Prix de F1. Le rookie de Williams, présent en conférence de presse, a bien sûr estimé que la perspective de cette première course était « très excitante pour lui. »

A-t-il réalisé son nouveau statut ? Ressent-il aujourd’hui de la pression ou juste du bonheur ?

« Quand on m’a annoncé ma titularisation l’an dernier, ce week-end [à Melbourne] semblait si lointain. Mais jour après jour, en passant par tous les préparatifs hivernaux et tout le reste, je me suis rapproché de ce week-end. Oui, j’étais très impatient et l’équipe aussi, mais oui, je suis vraiment heureux et reconnaissant d’être ici et j’ai hâte de commencer le week-end. »

« Je ne dirais pas que je suis un peu sur les nerfs aujourd’hui. Je l’ai dit dès le début des essais hivernaux, en tant que pilote officiel, j’ai eu l’impression de poursuivre le travail que je faisais avec l’équipe l’an dernier [comme pilote d’essais]. J’étais déjà très à l’aise dans l’environnement de l’équipe. Pour être honnête, ce qui m’a fait vraiment réaliser que j’étais un pilote de course, c’est tout l’aspect extérieur - tous les médias, les interactions avec les fans, c’est juste à un niveau tellement plus élevé. En ce moment, tout est encore calme. Peut-être que lorsque j’attendrai sur la grille et que les lumières seront sur le point de s’éteindre… c’est probablement à ce moment-là que je vais remarquer... »

Avec six séances d’EL1 l’an dernier avec Williams F1, Nicholas Latifi estime-t-il être suffisamment préparé pour plonger dans le grand bain ? Et puisqu’il a conduit aussi la Williams de l’an dernier, trouve-t-il que celle de 2020 représente un vrai progrès ?

« C’est un pas en avant, c’est certain. Il est difficile de quantifier à quel point, parce que c’est toujours la même chose lors des essais hivernaux, on ne sait jamais vraiment ce que les gens font avec les modes moteur et les niveaux de carburant, mais comme je l’ai senti dès la première fois que je suis monté dans la voiture, la monoplace était définitivement beaucoup plus agréable à conduire, elle donne au pilote beaucoup plus de confiance pour pousser et attaquer les virages, ce qui est ce que vous voulez. Nous allons voir samedi où nous finirons. Nous sommes optimistes et pensons que c’est un pas en avant, mais nous allons devoir attendre et voir à quel point. »

Nicholas Latifi disputera donc ce dimanche son premier Grand Prix… à moins qu’il soit bien sûr annulé en raison du coronavirus.

« C’est un sentiment étrange que tout [ma première course] commence comme ça, mais, encore une fois, ni moi, ni aucun d’entre nous, n’avons les qualifications pour décider si la course aura lieu ou non. Je veux dire que si les courses à venir, y compris celle-ci, n’ont pas lieu, alors je suppose que je peux prendre des vacances. Je n’aurai pas beaucoup plus d’influence sur cette décision. Et, encore une fois, il suffit de suivre les conseils des professionnels. »

Retrouvez toutes les photos de la journée de jeudi à Melbourne dans notre galerie mise à jour régulièrement.

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less