Formule 1

Latifi, un demi-rookie en 2021 ?

Il se considère comme un rookie encore pour moitié

Recherche

Par Alexandre C.

20 janvier 2021 - 08:38
Latifi, un demi-rookie en 2021 (...)

Après une année d’apprentissage, dans la queue du peloton, chez Williams en 2020, Nicholas Latifi est attendu au tournant en 2021 : il doit impérativement réduire l’écart avec George Russell, surtout en qualifications (retard moyen de 5 dixièmes l’an dernier).

Mais Nicholas Latifi devra-t-il être toujours considéré comme un rookie cette année ? En effet, il estime qu’il n’a pas vraiment pu en apprendre autant que souhaité l’an dernier, notamment en raison d’un calendrier resserré.

Se décrire comme un « demi-rookie » en 2021, c’est aussi bien sûr un moyen de se mettre moins de pression pour l’année qui vient…

« Tout d’abord, j’espère que la saison se déroulera comme prévu - ou aussi près que possible du plan. Des événements ont été déjà reprogrammés cette année à cause du COVID, et bien sûr, la sécurité doit être la priorité absolue. Mais à mesure que les vaccins seront mis en place, il faut espérer que la situation commencera à s’améliorer. Si l’on considère uniquement la course, la F1 a mis en place un calendrier formidable et je suis impatient de le disputer. »

« J’ai hâte de ne plus être un rookie et de me sentir plus confiant, mieux préparé et de savoir à quoi m’attendre - plutôt que de découvrir de nouvelles choses ou expériences pour la première fois, comme c’est le cas lors de la première saison de F1. »

« D’une certaine manière, je pense que je serai encore à moitié un rookie, parce que je considère qu’une partie de l’expérience d’un rookie en F1 consiste à apprendre tous les nouveaux circuits que vous n’avez pas courus les années précédentes. Comme je viens de la F2, ce sont des circuits comme Singapour, la Chine, Suzuka et ceux des Amériques. L’année dernière, j’ai manqué beaucoup de circuits qui figurent normalement au calendrier, alors je vais les découvrir pour la première fois. »

Nicholas Latifi se fixe-t-il des objectifs précis et chiffrés avec Williams en 2021 ? Pas vraiment : juste une volonté générale de progresser. Là encore, moins d’objectif chiffrés, cela veut dire moins de pression...

« Je suis enthousiaste et motivé pour construire sur les bases de l’année dernière. Il y a des choses que je sais devoir améliorer, et même dans les domaines où je sais que je suis fort, je veux encore passer au niveau supérieur. 2020 a été une année d’apprentissage considérable. Le plan pour 2021 est de commencer là où je me suis arrêté, de continuer à avancer et de voir en décembre, avec le recul, que j’aurai fait une saison plus solide. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less