Formule 1

Latifi rate une Q2 ‘facile’ pour lui, Russell l’atteint malgré la pénalité

Robson pense que Latifi aurait facilement atteint la Q2 sans un snap

Recherche

Par Alexandre C.

24 octobre 2021 - 01:43
Latifi rate une Q2 ‘facile’ pour lui, (...)

Ce n’était pas extra pour Williams ce samedi à Austin.

George Russell s’est sorti de la Q1 (15e place finale), mais finalement, à quoi bon ? Car le Britannique, on le sait, partira dernier ce dimanche en raison de lourdes pénalités moteur (il a fini derrière Sebastian Vettel et Fernando Alonso, les deux autres pénalisés).

Au moins à la régulière, a-t-il préservé son record d’invincibilité (au chronomètre) face à un coéquipier en F1.

« Aujourd’hui a été une bien meilleure journée pour nous que vendredi. Nous avons eu du mal dans les virages à faible vitesse hier, mais la direction du vent a changé aujourd’hui, ce qui a amené la voiture dans la bonne direction. En passant à la Q2, il s’agissait de se battre avec Alonso et Vettel pour voir qui pourrait partir le plus loin malgré nos pénalités de grille. Sur mon dernier tour, j’ai eu un très bon premier secteur mais malheureusement je l’ai un peu perdu aux virages huit et neuf. C’était mon premier dépassement de limites de piste du week-end, donc c’est dommage que cela se produise en qualifications, mais également, cela ne change pas grand-chose pour nous. Ce sera une longue course demain, il y a beaucoup d’options stratégiques différentes sur la table, alors voyons ce que nous pouvons faire. »

17e, Nicholas Latifi partira donc devant son coéquipier. Seule satisfaction du jour peut-être : avoir bien progressé par rapport aux essais libres du vendredi.

« Lors de mon dernier tour rapide, je me suis fait surprendre par des changements d’équilibre inattendus dans les virages à grande vitesse, la voiture a eu un snap et j’ai perdu tout élan. J’ai poussé fort pour le reste du tour, mais le temps que j’avais perdu était malheureusement irrécupérable. C’est frustrant car nous aurions dû être en mesure d’atteindre la Q2 aujourd’hui, mais ce n’était tout simplement pas un bon tour. Le gain de rythme par rapport à hier était bon, et nos tours avec peu de carburant sont beaucoup plus compétitifsi, c’est donc un point positif. Je m’attends à une course difficile demain avec les températures élevées et la gestion des pneus, mais tout le monde sera dans la même situation. »

Enfin Dave Robson, directeur de la performance, regrette en premier lieu que Nicholas Latifi ait souffert d’un « sous-virage inattendu » dans le deuxième secteur, ce qui a gâché un rythme qui aurait été « solide autrement », au point de pouvoir « facilement » passer en Q2 devant Antonio Giovinazzi.

« Depuis la 14e place, il peut avoir une course forte et se battre avec Giovinazzi et Ocon. Son rythme aujourd’hui était excellent et il n’y a aucune raison de penser qu’il ne peut pas reproduire cela demain. »

« Nous tournons maintenant notre attention vers le Grand Prix, où nous allons essayer de mettre en pratique les leçons apprises hier lors des essais avec des relais beaucoup de carburant. Prendre soin des pneus pendant un relais n’est pas facile dans ces conditions chaudes, mais nous avons trouvé quelques opportunités d’amélioration et nous espérons être plus compétitifs demain. »

Vidéo - La grille de départ du GP des États-Unis 2021 :

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less