Formule 1

Latifi : Piloter une voiture difficile fait de vous un bon pilote

Le Canadien a connu cela avec la Williams FW42

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 avril 2020 - 16:58
Latifi : Piloter une voiture difficile

Nicholas Latifi est revenu sur sa dernière saison en F2, et a reconnu qu’il n’avait pas imaginé être aussi performant qu’il l’a été au début de celle-ci. Finalement, il a vécu une deuxième moitié d’année plus compliquée et a terminé vice-champion derrière Nyck de Vries.

"Ce serait un mensonge si je disais que je m’attendais à ce que la saison débute aussi bien qu’elle ne l’a fait" avoue-t-il. "J’espérais, et j’avais confiance, que je pouvais le faire, mais tant que ça n’était pas arrivé, il y avait toujours un point d’interrogation."

"Clairement, j’ai fait des erreurs, j’ai eu de la malchance, mais c’est ce qui se passe durant un championnat, et à la fin, ça s’est finalement mal passé. Mais globalement, je peux être satisfait de la saison."

Il a assorti sa saison 2019 de F2 avec des essais en F1 sur la Williams FW42, et bien que celle-ci était rétive, il en a tiré des avantages : "C’était une voiture piégeuse. Très piégeuse. Mais piloter une voiture difficile fait de vous un bon pilote."

"J’ai beaucoup de respect pour George Russell et Robert Kubica, car c’était une voiture toujours difficile à piloter, et ils l’ont conduite toute l’année ! Mais si vous demandez à Robert et George s’ils ont progressé grâce à elle, je serais surpris qu’ils vous disent que ce n’est pas le cas."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less