Latifi : Les points du Japon n’auraient pas sauvé ma carrière en F1

"Il s’agit toujours de régularité tout au long de l’année"

Recherche

Par Franck Drui

13 octobre 2022 - 12:40
Latifi : Les points du Japon n'aurai

Nicholas Latifi affirme que son arrivée dans les points au Japon n’aurait pas sauvé sa carrière en Formule 1 si son avenir avait été encore indécis.

Le mois dernier, Williams a annoncé qu’elle se séparerait de Latifi à la fin de la saison 2022, mettant fin à son bail de trois ans avec l’équipe.

Le pilote canadien a marqué ses premiers points de la saison au Japon, franchissant la ligne d’arrivée en neuvième place.

Bien qu’il s’agisse de l’une de ses meilleurs courses de la campagne 2022, Latifi dit que sa constance tout au long de l’année n’a pas été suffisante pour avoir un contrat prolongé.

"C’est une fin de course dans les points, donc c’est positif, un bon stimulant pour le moral. Mais si une décision n’avait pas déjà été prise jusqu’à présent quant à mon avenir, je ne pense pas qu’une course comme celle-ci aurait beaucoup changé les choses, car il s’agit toujours de régularité tout au long de l’année, pas d’un seul bon résultat ici ou là."

Williams n’a toujours pas choisi de pilote pour 2023, n’a-t-il pas un maigre espoir au cas où l’équipe ne trouve pas mieux au final ? Notamment si Mick Schumacher reste chez Haas F1.

"Je n’y crois pas un instant. Jost (Capito) a été clair, Alex est assez expérimenté pour que même un débutant soit sélectionné. Honnêtement, pour mon avenir, je suis déjà passé à autres choses et j’étudie déjà des propositions pour rouler ailleurs."

La course de Suzuka a été marquée par un incident au début du Grand Prix, au cours duquel un véhicule de dépannage a pris la piste pour récupérer la Ferrari de Carlos Sainz.

Les pilotes ont exprimé leur indignation après la course face à l’incident, y compris Latifi, qui l’a qualifié d’inacceptable.

"De mon point de vue, c’était complètement inacceptable qu’il soit sur la piste. "Nous l’avons passé sous la voiture de sécurité, mais même sous la voiture de sécurité, vous pouvez à peine le voir jusqu’à ce que vous soyez à 30 mètres."

"Mais même à la vitesse de la voiture de sécurité, vous êtes toujours à la limite en termes d’adhérence car ces pneus ne sont pas bons pour la pluie. Ces voitures ne sont pas faites pour aller lentement."

"C’est une chose si le véhicule de dépannage est hors piste pour récupérer la voiture, c’est déjà mauvais dans ces conditions. Mais c’était sur la piste voie et là c’est inacceptable."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos