Latifi : La saison 2022 a été la pire de mes trois années en F1

Le Canadien est "triste et déçu" de quitter la discipline

Recherche

Par Paul Gombeaud

2 décembre 2022 - 10:15
Latifi : La saison 2022 a été la pire (...)

Nicholas Latifi a reconnu que la saison 2022 avait probablement été sa pire en Formule 1.

Le Canadien débutait avec Williams F1 en 2020, lors d’une année très particulière marquée par la pandémie mondiale de Covid-19. Il était alors assez largement par son coéquipier George Russell, mais sa saison 2021 avait été bien plus positive avec des premiers points et surtout des progrès intéressants en fin d’année.

Malheureusement pour Latifi, l’arrivée de nouveaux règlements aérodynamiques a coïncidé avec un recul de sa part dans la hiérarchie cette année, lui qui n’a jamais semblé trouvé ses aises à bord de la FW44.

Il sera finalement remplacé par le débutant Logan Sargeant en 2023 et se montre réaliste : les portes de la F1 lui sont probablement fermées désormais.

"Mes deux premières années ont été, je suppose, conformes à ce que vous pouvez attendre de la part d’un débutant," a déclaré Latifi.

"Je pense ensuite avoir réalisé de grands progrès dans tous les domaines durant la deuxième saison. Mais cette année, je pense que nous avons collectivement régressé en tant qu’équipe."

"J’ai eu du mal à prendre la mesure de la voiture. Il y a eu différents problèmes, certains étaient de ma responsabilité alors que d’autres ne dépendaient pas de moi. C’est toujours comme ça que ça se passe en sport automobile."

"En fin de compte, je dirais que cette année a été la pire des trois alors qu’il s’agissait d’une saison cruciale concernant mon futur. C’est la réalité, ça n’a tout simplement pas fonctionné."

"C’est bien sûr un peu triste et décevant, j’aurais adoré poursuivre en F1. C’est mon but, c’est l’endroit où je veux être. Mais il semble évidemment que c’est terminé pour moi. Ça a été difficile, c’est sûr. Je pars avec le sentiment d’avoir pu accomplir plus. J’aurais aimé rester et essayer de m’améliorer, de m’améliorer avec l’équipe. Mais ça n’a pas marché. Il est maintenant temps de se concentrer sur le prochain chapitre."

"Vous savez, je suis conscient d’avoir été privilégié ces trois dernières années et je suis très reconnaissant de l’opportunité qui m’a été offerte. Beaucoup de pilotes tueraient pour disputer un Grand Prix, alors je ne parle même pas de trois saisons."

Latifi a adopté une approche "plus rien à perdre" lors des dernières courses, avec toujours la volonté de bien faire malgré tout.

"Il y a l’aspect émotionnel supplémentaire quand les choses ne vont pas bien. Mais en même temps, j’ai toujours de la frustration et de la déception même après avoir appris que je perdais mon baquet. Indépendamment de savoir si je reste ou non, je voulais toujours bien faire, je voulais toujours terminer chaque qualification, chaque course du mieux que je le pouvais."

"Ce n’est pas parce que j’ai su que ça n’avait plus d’importance. D’une certaine manière, il n’y avait rien à perdre, mais quand même beaucoup de frustration et de déception lors de ces six dernières courses."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos