Latifi ’explore les options’ pour la suite de sa carrière en sport automobile

Le Canadien admet ne jamais s’être adapté aux F1 2022

Recherche

Par Paul Gombeaud

30 septembre 2022 - 14:36
Latifi 'explore les options'

C’est désormais officiel : Nicholas Latifi ne pilotera plus pour Williams F1 l’année prochaine après une saison 2022 particulièrement décevante, durant laquelle il n’aura jamais semblé en mesure de prendre le mesure de sa FW44 répondant aux nouveaux règlements.

Tout en reconnaissant sa part de responsabilité dans cette décision, le pilote canadien affirme qu’il tient à terminer au mieux la saison en court avant de de voir ce qu’il fera pour la suite de sa carrière en sport automobile.

"La nouvelle a bien sûr été décevante. J’aimerais évidemment rester en F1, c’est ce pourquoi j’ai travaillé durant une bonne partie de ma vie. Je tiens à évoluer dans le pinacle du sport automobile."

"Cette mauvaise nouvelle est en partie de ma faute en partie hors de mon contrôle, c’est ainsi que ça se passe pour tout le monde en sport automobile, que vous soyez à l’avant ou à l’arrière de la grille. Désormais, lors des six courses restantes, mon but est de terminer sur la meilleure note possible mon chapitre de trois ans avec Williams et ensuite, il sera temps de me concentrer sur la prochaine phase de ma carrière. Concernant cette étape à venir, je n’ai pas encore grand chose à vous dire."

"Disons que j’ai exploré toutes les options existantes. Je me suis toujours dit, avant même cette saison ou mon arrivée en F1, ’que faire si ça ne marche pas en F1 ? Et que faire ensuite ?’"

"J’ai toujours pensé que ce moment pourrait arriver et c’est désormais le cas depuis quelques semaines. Je suis donc actuellement en train d’étudier mes options. Il y en a sur la table et il me faudra décider de ce que je veux faire, mais il est trop tôt pour dire quoi que ce soit car j’apprenais la nouvelle après Monza seulement."

"J’ai bien sûr été au courant avant que l’annonce ne soit faite. Je l’ai découvert officiellement à Monza et je m’y attendais de toute façon, cela fait donc seulement quelques semaines et je veux maintenant me concentrer sur ces six courses avant de rentrer à la maison et de prendre le temps de réfléchir."

Latifi n’a pas su s’adapter à la philosophie des F1 2022

Si Latifi affichait des progrès intéressants en fin de saison dernière, il est en revanche contraint d’admettre qu’il n’a jamais su s’adapter à la FW44 qui répondait aux nouveaux règlements cette année.

"La philosophie des ces voitures, pas forcément la nôtre, m’a posé problème au niveau de la maniabilité. Elles sont bien sûr très différentes, plus nerveuses, moins souples, moins indulgentes, et tout ça en partie à cause des pneus, de l’aérodynamique, de la rigidité, etc."

"A première vue, elles ne sont tout simplement pas aussi agréables à piloter. Et notre voiture avait, disons, des problèmes fondamentaux au niveau de son équilibre. Nous savons que nous manquons d’appuis de manière générale. C’est évidemment un problème car vous en voulez toujours plus. Et nous savons que nous en manquons car sur tous les circuits exigeant des appuis, nous sommes moins compétitifs que sur les autres."

"Pour moi, la maniabilité et l’équilibre de la voiture sont fondamentaux. Avec la voiture de l’année dernière, j’avais la sensation de la sentir de mieux en mieux. Mais, honnêtement, ce n’était pas une voiture qui correspondait à mon style de pilotage, j’ai dû m’y adapter. Mais je trouvais ça plus simple l’année dernière. Et cela est dû à la philosophie de ces voitures qui étaient plus simples, tandis que ça n’a jamais fonctionné avec celle de cette année."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos