Formule 1

Latifi décrit les difficultés d’un pilote fraîchement débarqué en F1

Il ajoute que changer de catégorie est "toujours un défi"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 janvier 2021 - 14:06
Latifi décrit les difficultés d’un (...)

Nicholas Latifi était le seul débutant en F1 en 2020, et ils seront trois en 2021. Mick Schumacher, Nikita Mazepin et Yuki Tsunoda arriveront en catégorie reine, et le Canadien est bien placé pour décrire les plus grands défis qui attendront les trois pilotes issus de la Formule 2.

"Je pense que lorsque vous arrivez dans une nouvelle catégorie, c’est toujours un défi, avec tout l’apprentissage qui en découle" juge le pilote Williams. "En Formule 1, la plupart des pilotes diraient que l’une des choses les plus difficiles est de travailler avec un si grand nombre de personnes."

"Surtout par rapport à la Formule 2 où vous avez peut-être 14 ou 15 personnes pour toute l’équipe. En F1, pour les deux voitures et selon l’équipe dans laquelle vous allez, vous arrivez à plusieurs centaines de personnes. Il y a beaucoup plus de personnes avec lesquelles travailler et à gérer en dehors de la voiture."

"Je pense que c’est l’une des choses les plus difficiles, et puis il y a tout le reste qui vient avec le pilotage. Vous faites juste les progrès naturels que vous faites à chaque fois que vous arrivez dans une nouvelle catégorie."

Haas F1 aura un duo de débutants avec Schumacher et Mazepin, mais Latifi ne veut pas évaluer leurs chances : "Leurs plus grandes forces et faiblesses sont difficiles à juger pour moi. Je n’ai couru contre eux que pendant un an en F2. Je les ai observés dans d’autres catégories. Je pense qu’ils sont tous les deux très complets."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less