Formule 1

Latifi de nouveau en piste pour Williams à Austin, un vendredi important en prévision

Alors que George Russell et Robert Kubica ont pourtant à apprendre le circuit

Recherche

Par A. Combralier

30 octobre 2019 - 16:33
Latifi de nouveau en piste pour (...)

Williams était en nets progrès à Mexico, lors du dernier Grand Prix. George Russell a fini, à la régulière, devant Romain Grosjean en course, et sans sa crevaison lente, Robert Kubica aurait réussi à en faire de même.

L’objectif, pour l’écurie de Grove, est de poursuivre sur cette dynamique positive ce week-end, à Austin. Pour l’occasion, en EL1, Nicholas Latifi, de plus en plus pressenti pour obtenir le second baquet Williams l’an prochain, continuera à apprivoiser la FW42. Il prendra place dans la monoplace de George Russell.

« Je connais très peu la piste d’Austin » appréhende Robert Kubica. « Je la connais de ce que j’ai vu dans le simulateur, mais ce sera une nouvelle piste pour moi. De ce que je peux voir, ce circuit semble difficile, surtout dans le premier secteur. J’ai cependant hâte de cette nouvelle expérience. »

George Russell aura lui aussi à découvrir un nouveau circuit, avec un précieux temps de roulage en moins, le vendredi matin…

« Austin, c’est une piste que j’attends avec hâte depuis longtemps. Des nouveaux circuits, c’est vraiment le meilleur. Les virages s’enchaînent tellement bien. C’est une piste similaire à Silverstone, avec un incroyable premier secteur. Je m’y suis rendu ces deux dernières années, et l’ambiance était toujours géniale, donc j’ai hâte d’y être. »

Nicholas Latifi détaille, pour sa part, les progrès qu’il entend faire en EL1, au volant de la Williams.

« Après les EL1, la semaine dernière à Mexico, j’ai senti que j’étais plus dans le rythme de la voiture, ce qui est important quand votre nombre de tours, dans une session, est limité. Austin, c’est probablement l’une des pistes que j’attends le plus, car je n’y ai encore jamais piloté. Cette piste semble avoir un peu de tout, et le premier secteur, avec ses virages rapides, est exactement ce que j’adore avec ces voitures qui ont beaucoup d’appui. Ce n’est pas si souvent que je pilote pour la première fois sur une piste, donc j’ai hâte de relever ce défi, et j’espère pouvoir trouver de la vitesse rapidement. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, enfin, en a dit plus sur les défis techniques et aérodynamiques du COTA.

« La météo à Austin peut être très froide, mais aussi démesurément chaude en ce mois d’octobre, et peut changer rapidement. Les conditions météo de cette édition dicteront le comportement des pneus et auront une grande influence sur le résultat de la course. Même si Pirelli a sélectionné les mêmes composés que pour Mexico, leur comportement sera différent ; typiquement, notre programme du vendredi cherchera à comprendre ces pneumatiques, avec peu ou beaucoup d’essence. »

« Avec la fin de cette saison en vue, nous commençons à affiner nos préparations sur la piste pour 2020. Deux traits de pneus 2020 seront proposés aux équipes par Pirelli, donc nous pouvons nous attendre à avoir plus de roulage que d’habitude en essais libres, alors que les équipes commenceront leurs préparations en vue du test de post-saison, à Abu Dhabi. »

« Notre programme, en essais libres, comportera des tests aérodynamiques supplémentaires, les tests des pneus 2020, et notre préparation habituelle pour les qualifications et la course. Vendredi pourrait donc être une journée très chargée. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less