Formule 1

Latifi ‘choqué’ par le départ de Claire Williams, Russell lui rend hommage

Ils s’expriment aussi sur la fin des modes fête

Recherche

Par Alexandre C.

3 septembre 2020 - 15:24
Latifi ‘choqué’ par le départ de (...)

Toto Wolff l’avait anticipé, George Russell l’a confirmé aujourd’hui dans le paddock de Monza : l’interdiction des modes moteur permettra, en réalité, à l’unité de puissance allemande de débloquer plus de puissance sur la longueur d’un Grand Prix.

Si Racing Point et Williams pourraient quelque peu reculer dans la hiérarchie en qualifications, George Russell s’attend donc à disposer de bien plus de performance en course grâce au mode moteur standardisé.

« Je pense que, malheureusement, cela nous affectera probablement plus que Mercedes, nous et Racing Point. Simplement parce que Mercedes est de toute façon tellement en avance en qualifications. Ça ne fera que les aider encore plus en course. Donc l’idée de les ralentir va en fait aller dans le sens complètement opposé et ne fera qu’améliorer leurs performances. »

« Je pense qu’un samedi, cela va probablement nous compromettre d’un dixième ou deux. Mais nous nous attendons à ce que cela compromette aussi les autres constructeurs d’un dixième ou plus. Nous avons donc probablement un dixième de moins le samedi. »

« Mais le dimanche, nous serons nettement plus performants. Et je pense que ce que Mercedes a fait pour améliorer le moteur afin de nous permettre de tourner avec un mode moteur très élevé pendant toute la course est vraiment impressionnant, ils vont voler le dimanche. »

Nicholas Latifi confirme le point de vue de son coéquipier : il faut s’attendre à un rythme de course plus élevé chez Mercedes, comme chez Racing Point et Williams.

« Comme l’a dit George, il va y avoir quelques dixièmes environ en qualifications, ça va nous faire un peu mal. »

« Mais en course, ça va seulement nous aider, donc nous allons avoir plus de potentiel moteur, plus de tours avec un mode moteur plus élevé, en temps normal, nous n’aurions pu l’utiliser. Il sera donc intéressant de voir comment cela va se passer. »

Toutefois la nouvelle du jour chez Williams, ce fut bien évidemment l’annonce du retrait de Claire et de la famille de l’équipe de F1, suite à la prise de contrôle par Dorilton Capital.

George Russell qualifie de " triste journée " pour Williams cette annonce. Et le pilote de la filière Mercedes rend hommage à Frank comme à Claire.

« Il est évident que c’est un jour triste pour nous. Pour moi personnellement, Frank et Claire m’ont donné ma première chance en Formule 1. C’est quelque chose dont je suis très reconnaissant et je suis heureux d’avoir eu l’occasion de piloter pour une équipe aussi fantastique et prestigieuse pendant les deux années où j’ai été ici jusqu’à présent. C’est triste de voir la famille Williams se retirer, mais l’histoire de Williams restera gravée dans les mémoires. Nous resterons sous le nom de Williams Racing, et nous continuerons à nous battre et à représenter le nom de la famille. »

George Russell a-t-il au moins confiance dans le futur de l’équipe ? Et quel directeur d’écurie pour remplacer Claire selon lui ?

« Si vous regardez Toto par exemple, il avait un peu d’expérience en sport automobile, mais il n’avait pas beaucoup d’expérience en Formule 1. Il est arrivé et il ne s’en est pas trop mal sorti. »

« La famille Williams n’aurait pas vendu l’écurie s’ils n’avaient pas la conviction que les acheteurs ont à cœur les intérêts de l’équipe. Je suis tout à fait à l’aise avec la situation, sachant que si Claire et la famille Williams en sont satisfaits, alors ils ne le font que dans l’intérêt de l’équipe. »

Le timing, très rapide, de l’annonce de la nouvelle a surpris le paddock... jusqu’au deuxième pilote Williams, Nicholas Latifi.

« J’ai vraiment été un peu choqué par l’annonce de la nouvelle ce matin. »

« Je pense que lorsque la nouvelle a été annoncée que l’équipe était vendue, c’était vraiment quelque chose que je pouvais anticiper. En ce qui me concerne, je n’ai pas fini ma première saison complète en Formule 1, mais je fais partie de l’équipe et de la famille depuis l’année dernière. Il est certain que c’est très spécial que, comme George l’a dit, Claire et Frank m’aient donné ma première occasion de me faire les dents en Formule 1. »

« Ce sera toujours spécial. Ils ont donné à de nombreux pilotes leur première chance. La culture de l’équipe ici va rester la même. Ce n’est pas parce que Claire et la famille se sont retirés que cela va disparaître. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less