Latifi : Avec les nouveaux règlements, les possibilités sont infinies

Le Canadien s’attend à en savoir plus sur la hiérarchie lors des essais de Bahreïn

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 mars 2022 - 17:41
Latifi : Avec les nouveaux règlements,

Avec l’arrivée de nouveaux règlements pour cette saison 2022 de F1, le sport cherche à faciliter la lutte en piste entre les pilotes et donner une chance aux différentes équipes de repartir d’une feuille blanche et de lutter davantage à armes égales.

Les dix écuries ont tourné la semaine dernière à Barcelone et nous avons pu constater des choix très différents dans le design des monoplaces. Ce qui n’a pas échappé à Nicholas Latifi, qui effectuera cette année sa troisième saison avec Williams.

"Ces nouveaux règlements et monoplaces font repartir tout le monde zéro," avait commenté le Canadien en Catalogne.

"Durant mes deux premières années en F1, les voitures de 2020 et 2021 étaient des évolutions de la version précédente, et nous étions limités dans les développements que nous pouvions apporter."

"Les voitures de 2022 sont complètement différentes de celles de l’année dernière, et il sera crucial de bien gérer le développement et d’être réactifs."

"Cette année, nous repartons de zéro et les possibilités sont infinies."

"Du moins j’espère que ce sera le cas, je suis très excité à cette idée."

George Russell ayant été promu chez Mercedes F1, Latifi aura désormais un nouveau coéquipier en la personne d’Alex Albon, de retour comme titulaire cette année après avoir passé un an sur la touche.

"Nous ne savons pas encore où nous nous situerons dans la hiérarchie, mais Albon et moi nous entendons très bien," poursuit Latifi.

"Je ne m’attends pas à rencontrer le moindre problème avec lui. Nous avons très bien travaillé ensemble jusqu’ici et je suis heureux de l’avoir comme coéquipier."

A Barcelone, Williams n’a pas vraiment affolé le chronomètre, Latifi affirmant que l’écurie anglaise s’était avant tout concentrée sur la récolte de données en Espagne.

"Nous n’avons pas vraiment cherché la performance durant ces essais, nous avons juste cherché à comprendre les différents systèmes et l’aérodynamique en effectuant différents tests."

"Mais je pense que tout sera plus représentatif lors des essais de Bahreïn, pas seulement à cause des caractéristiques du circuit, mais aussi parce que ce sera le lieu de la première course et que les conditions seront similaires."

"Lorsque nous allons à Barcelone pour les essais hivernaux, ça n’aide pas à préparer la course qui y sera disputée pendant la saison car les conditions seront très différentes."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos