Latifi a volontairement ignoré 12 drapeaux bleus ’pour aider Gasly’

Mais la FIA n’en a pas tenu compte selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

13 juin 2022 - 07:01
Latifi a volontairement ignoré 12 (...)

Nicholas Latifi s’est vu infliger une pénalité de cinq secondes après la course et un point de pénalité sur sa super licence pour avoir ignoré les drapeaux bleus lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan.

Cependant, le pilote Williams a insisté sur le fait qu’il avait essayé d’aider Pierre Gasly, qui tentait de lui prendre un tour.

Le pilote Williams a été considéré comme fautif pendant la course par les commissaires sportifs après avoir dépassé 12 drapeaux bleus affichés sur les postes des commissaires entre le septième virage et la ligne de départ à la fin du 42e tour.

Gasly était sous la pression de Lewis Hamilton pour la quatrième place lorsque la paire est arrivée derrière Latifi, qui était dernier. Malgré plusieurs drapeaux bleus, Latifi n’a pas cédé. Cependant, après la course, Latifi a expliqué qu’il ne s’était pas arrêté pour laisser passer Gasly afin de s’assurer qu’il ne laissait pas le pilote AlphaTauri complètement exposé au DRS de Lewis Hamilton.

"La pénalité pour le drapeau bleu, j’ai compris que j’avais mis plus de temps pour le laisser passer. Mais j’ai parlé à Pierre après, en lui disant ce que je voulais faire et il était d’accord avec ce que j’ai fait."

"Je voulais juste lui donner le DRS, parce que si je le laissais passer quelques virages avant, il n’aurait pas eu de DRS et il allait être pénalisé avec Hamilton qui l’avait rattrapé dans cet air sale auparavant. Alors j’ai dit ’laissez-moi au moins lui donner le DRS’. Il m’a dit ’oui, tu as fait ce qu’il fallait’. Mais bon, les commissaires ne l’ont pas compris."

Latifi a également reçu un point de pénalité sur sa super licence, le mettant à un total de quatre sur douze. Lors de la course précédente à Monaco, lui et son coéquipier Alexander Albon ont été accusés d’avoir retenu les pilotes Ferrari, mais aucun d’eux n’a fait l’objet d’une enquête par les commissaires sportifs.

Latifi a aussi purgé une pénalité de 10 secondes (stop and go) dans les premiers tours en raison d’une infraction sur la grille de départ lorsqu’un mécanicien Williams était sur la grille au-delà du délai autorisé par le règlement. La pénalité a laissé le pilote Williams à une demi-minute de la voiture la plus proche, Mick Schumacher en 19e position.

"C’est dommage que la pénalité a tout gâché pour moi avant même d’avoir commencé la course. J’ai l’impression qu’il devrait y avoir une certaine clémence appliquée pour ce qu’était l’infraction car j’étais juste repoussé en place par le mécanicien et rien n’a été changé sur la voiture."

"Bref c’était délicat d’être si loin du peloton puis les drapeaux bleus se sont mis en cycle. C’est la spirale infernale. La course a fini par être très longue et solitaire."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos