Formule 1

Latifi n’est pas passé loin de dépasser Leclerc et Grosjean

Le Canadien était sur un bon rythme en fin de course

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2020 - 18:24
Latifi n’est pas passé loin de dépasser

Alors que George Russell a dû abandonner à Spa en heurtant une roue arrière détachée de l’Alfa Romeo accidentée d’Antonio Giovinazzi, Nicholas Latifi a fait une course plus anonyme, en fond de classement avec les Ferrari et les Haas.

Le Canadien évite toutefois la dernière place et finit 16e devant Kevin Magnussen, avec une stratégie à deux arrêts qui aurait pu lui permettre de passer Leclerc et Grosjean en toute fin de course !

"Dès le tour de formation et le départ de la course, je n’avais pas un bon feeling avec la voiture, il y avait pas mal de déséquilibre. Les conditions étaient différentes par rapport aux jours précédents et c’était un vrai défi avec le vent dans l’autre direction. J’ai apprécié le dernier relais en poussant à fond, à la poursuite de Romain Grosjean et des Ferrari. J’ai fini juste derrière, ce qui est plaisant mais, dans l’ensemble, ce fut une course très difficile aujourd’hui."

Pour Dave Robson, responsable de la performance, c’est un peu une déception de n’avoir pu compter que sur une seule voiture en Belgique.

"Nous avons senti que nous avions fait des progrès avec notre rythme de course ce week-end, mais nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de le montrer aujourd’hui. Les deux pilotes ont bien démarré et ont gagné des places dans un premier temps, mais n’ont pas pu s’accrocher au peloton après les premiers tours. George était derrière Giovinazzi quand il s’est écrasé dans les pneus. George n’a pas pu éviter les débris et finalement le mur. Bien que ce soit très frustrant, nous sommes ravis que personne n’ait été blessé dans ce qui aurait pu être un accident bien plus grave."

"Après la voiture de sécurité, nous avons choisi de faire passer Nicholas à une course à deux arrêts et dans le dernier relais, il a montré un bon rythme bien qu’il n’ait pas été entièrement satisfait du comportement de sa voiture. Il a rapidement pu rattraper les voitures devant. Lorsque Magnussen s’est arrêté, nous avons pu le garder derrière nous et continuer à rattraper Grosjean et Leclerc. Et là encore, de la frustration car nous les avons rattrapés dans le dernier tour et nous aurions pu les passer."

"Nous avons beaucoup appris ce week-end qui nous aidera la semaine prochaine à Monza et nous avons hâte de remettre les voitures sur la piste et chasser le peloton qui est maintenant à notre portée."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less