Las Vegas, sponsors, popularité… La F1 est à son apogée pour Zak Brown

Il n’a jamais vu autant de sponsors en F1

Recherche

Par Alexandre C.

4 avril 2022 - 07:47
Las Vegas, sponsors, popularité… La (...)

S’il y en a bien un qui se réjouit de l’arrivée au calendrier de Las Vegas en F1, c’est Zak Brown, le PDG de McLaren Racing : non seulement en raison de sa nationalité, mais encore parce que les USA sont un formidable levier de croissance potentiel pour McLaren (notamment à travers les synergies avec l’IndyCar) et la F1.

Pour Yahoo Finance, Zak Brown a ainsi dit et redit son enthousiasme pour Las Vegas, et pour tout ce que ce Grand Prix pourra convoyer en matière d’imaginaire et de business.

« Ça va être incroyable. Je veux dire, Las Vegas - je crois que la course aura lieu vers 10 heures du soir. Vous allez descendre le Las Vegas Strip. Vous allez voir la Formule 1 à son meilleur. »

La F1 pourra aller mieux grâce à Las Vegas, mais elle va déjà très bien : à travers la croissance du sport sur les réseaux sociaux, ou encore grâce à la série Netflix Drive to Survive, la F1 a pu attirer de nouveaux fans.

Les équipes sont elles aussi dans une excellente situation, en particulier avec les budgets plafonnés qui les rendent bien plus rentables que par le passé.

Sur l’état de la F1 en général ou sur l’effet Netflix en particulier, Zak Brown a donc toujours le sourire aux lèvres.

« Si vous regardez tous les indicateurs de la Formule 1, les audiences télévisées, le sponsoring, les chiffres d’audience, la demande de courses, et vous avez même des équipes, de nouvelles équipes, qui veulent entrer dans ce sport… Tous les indicateurs sont donc en hausse. La demande est forte ; je ne pourrais pas être plus heureux de l’avenir de la Formule 1. »

« C’est l’une des choses que Netflix a si bien réussies : elle a mis en avant toutes les personnalités du sport. A l’inverse de beaucoup d’autres sports, en F1 autant de choses se passent en dehors du circuit que sur le circuit, et je pense que Netflix a en quelque sorte capturé cette dynamique du sport. »

Il n’y a d’ailleurs qu’à voir la McLaren bardée de sponsors (dont récemment Google) pour comprendre à quel point la F1 est en bonne forme.

« Les sponsors, c’est au-delà des niveaux pré-pandémiques, ça a été exceptionnel. Vous savez, il y a probablement plus de partenariats commerciaux en Formule 1 que je n’en ai jamais vus. »

« L’aspect commercial du sport… depuis 20 ans que je suis en Formule 1 et six ans que je dirige McLaren, je n’ai jamais vu ce sport aussi fort. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos