Formule 1

La voie des stands manque de sécurité selon les pilotes McLaren

Le reste du circuit de Zandvoort ne les inquiète pas

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 septembre 2021 - 09:27
La voie des stands manque de sécurité

La voie des stands de Zandvoort est très étroite, ce qui pourrait causer des difficultés lorsque les pilotes rentreront changer leurs pneus en course. Cela constitue le principal danger du circuit de Zandvoort, selon Daniel Ricciardo.

"C’est la ligne des stands la plus étroite que l’on ait, plus que Monaco je crois, et on le sent. Si tout le monde rentre en même temps, ça va être très tendu !" note le pilote McLaren

"Il faut voir cela comme une opportunité potentielle, et il pourrait y avoir du chaos et de la confusion. Il faudra rester calme et avoir confiance en notre équipe dans les stands, car ce sont eux qui prennent les risques. On doit rester calmes car on s’est bien entraînés ce week-end, donc ça devrait aller."

Mais Ricciardo ne s’inquiète pas pour la sécurité globale du circuit, malgré quelques craintes avant le week-end par différents observateurs, après les gros accidents de Nicholas Latifi et Carlos Sainz : "J’aimerais que la voie des stands soit plus large, pour la sécurité de tous."

"Le circuit est sûr, on a vu Nicholas et Carlos avoir de gros accidents, mais c’est fait de manière sûre. Le TecPro à l’extérieur absorbe bien, ce sont des chocs qui font mal, mais ça va."

Des graviers qui aident à définir les limites de piste

Lando Norris loue quant à lui les bacs à graviers qui servent de dégagements à Zandvoort et simplifient le travail des commissaires tout en faisant leur effet : "On est dans les voitures les plus rapides jamais conçues, et on a souvent besoin de gros dégagements."

"Mais ça ne veut pas dire que l’on doit avoir des dégagements en asphalte, on peut avoir des graviers. Nicholas a eu un gros accident et a tapé fort, et cela montre qu’il faut des dégagements importants, mais ça prouve que les graviers sont suffisants, et ça évite de dépasser les limites."

Norris n’est pas convaincu par l’idée d’autoriser l’ouverture du DRS dans le dernier virage, qui est relevé : "Je ne sais pas du tout ce que ça donnerait, je ne sais pas quel est le raisonnement derrière cette idée. Avant le week-end, je pensais qu’on pourrait le faire, mais je ne sais pas ce qu’il se passerait."

Pour Ricciardo, il n’y a pas besoin d’autoriser cela, pour le moment : "Je pense que s’il n’y a pas de dépassements en course, c’est une idée qui sera de nouveau envisagée. J’espère qu’il n’y en aura pas besoin."

McLaren

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less