La trêve printanière ne va rien changer au plan d’évolutions de Haas F1

L’équipe de course se reposera davantage

Par Alexandre Combralier

9 avril 2023 - 15:42
La trêve printanière ne va rien (…)

La stabilité réglementaire relative permettra aux équipes de peaufiner le développement de leurs voitures cette année : on risque ainsi d’assister à une convergence des concepts sur la grille, doublée d’une course aux évolutions pour gagner le moindre dixième – et ce moindre dixième comptera au vu des écarts très serrés en milieu de grille.

Ainsi, Mercedes a déjà annoncé d’importantes évolutions à Imola ; pour Alpine, ce sera à Miami et Bakou ; McLaren vise aussi l’Azerbaïdjan pour introduire un package évolué.

Et Haas ? L’équipe américaine peine traditionnellement à briller dans l’apport d’évolutions tout au long de l’année…

Quelle est alors la situation chez Haas ? Günther Steiner est-il confiant sur le plan de développement de l’équipe ? Va-t-il être affecté par la trêve printanière de presque quatre semaines entre Melbourne et Bakou ?

« Oui, notre plan de développement est établi à l’avance et cette pause ne fait pas de réelle différence - parce que l’équipe de course ne travaille pas sur les développements de la voiture. »

« Mais pour l’équipe qui se rend sur la piste, c’est l’occasion de se reposer un peu, car le reste de la saison sera difficile. J’ai simplement dit aux gars de se ménager pendant ces trois semaines. En fin de compte, il s’agit de se reposer un peu. »

« Mais le plan de développement de la voiture est en cours, il se poursuit. Ce que nous faisons a déjà été planifié l’année dernière, mais il est évident qu’il est utile de ne pas avoir à apporter d’évolutions en Chine. Si vous aviez prévu quelque chose pour la Chine, vous avez un peu plus de temps pour l’améliorer et mieux vous préparer, également avec les données après les premières courses. Mais l’essentiel est que les pilotes se détendent un peu afin d’être prêts pour la partie la plus difficile de la saison. »

Des pilotes d’expérience très complémentaires chez Haas ?

Les pilotes Haas pourraient jouer un rôle important dans le développement, notamment par leur retour technique. L’expérience de Nico Hülkenberg sera ainsi précieuse pour Günther Steiner.

Comment se passe d’ailleurs l’adaptation de l’Allemand dans sa nouvelle équipe ?

« Nico s’adapte très, très bien. C’est un professionnel, il a déjà fait cela auparavant, il s’est adapté à une nouvelle équipe. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous l’avons pris. Il s’entend bien avec Kevin. »

« Je pense que c’est une très bonne relation, professionnelle, vous savez. Ils sont maintenant tous les deux des coureurs matures. Ils savent ce que nous attendons d’eux. Ils sont tous les deux à la hauteur de la situation et ils essaient de travailler ensemble pour faire avancer l’équipe. Et c’est tout ce que nous voulions. Pour l’instant, je n’ai pas à me plaindre de ce côté-là et j’espère que ça va continuer comme ça. »

Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg ont-ils des styles similaires ? Des forces complémentaires ?

« C’est difficile à dire, peut-être un peu trop tôt pour moi. Je veux dire que nous avons fait un test et deux courses avec eux. Mais je pense qu’ils ont des forces très similaires. Ils ont de l’expérience, et ils ont déjà fait cela auparavant. Et évidemment, Kevin a un peu l’avantage d’être dans l’équipe depuis quelques années, alors que Nico est nouveau. »

« Mais comme je l’ai dit, Nico s’adapte très rapidement, car même si l’équipe est nouvelle, il a l’habitude d’arriver dans de nouvelles équipes pour lui. Il sait donc ce qu’on attend de lui. Il connaît certaines des personnes qui travaillent avec nous dans des équipes précédentes. Pour l’instant, tout se passe donc très bien. »

Haas F1

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos