La suppression de la 4e zone DRS était ’inutile’ pour Pat Symonds

Le directeur technique de la F1 n’était pas d’accord

Recherche

Par Olivier Ferret

10 avril 2022 - 13:07
La suppression de la 4e zone DRS (...)

C’était finalement la seule polémique côté piste de ce Grand Prix d’Australie et le directeur technique de la Formule 1, Pat Symonds, s’y est également engouffré et a critiqué la décision de supprimer la quatrième zone DRS qui a été ajoutée à l’Albert Park.

Symonds a déclaré que l’idée d’ajouter une quatrième zone DRS à la piste avait été conçue dans le cadre de la refonte du circuit supervisée par la F1, sur laquelle la série court depuis 1996. La nouvelle zone était située sur une nouvelle section à fond, remplaçant l’ancienne chicane du virage neuf.

"Nous avons travaillé sur ces changements, les premiers changements au cours des quelque 20 années où nous allons à Melbourne. Oui, nous avons une nouvelle F1 en 2022 et nous espérions qu’elle serait bonne pour la course, mais nous n’en étions pas sûrs avant de l’avoir vue en action."

"Maintenant, vous devez admettre que même si c’est probablement l’un des meilleurs événements de l’année, en termes de course, cela a été un peu décevant au fil des ans. C’est un circuit très difficile pour doubler, il a donc fallu être assez radical."

"L’idée de quatre zones DRS n’était pas quatre zones de dépassement. L’idée était d’en utiliser deux pour que les voitures puissent se rapprocher et deux pour qu’elles puissent dépasser."

Cependant, la zone a été supprimée pour des raisons de sécurité après le premier jour de roulage de la F1 sur le circuit.

Lorsqu’on lui a demandé de confirmer si la suppression de la zone avait été initiée par un seul pilote, Fernando Alonso, Symonds n’hésite pas à pointer du doigt l’Espagnol comme Helmut Marko et Max Verstappen.

"Il y avait des inquiétudes soulevées par certains pilotes, mais un seul pilote, oui, a milité pour sa suppression. Il pensait probablement qu’il pourrait être un peu plus compétitif sans la 4e zone, sans penser au sport. Je suis déçu que nous en ayons perdu une zone, je pense que c’était inutile."

Sera-t-elle de retour en 2023 ?

"Fort possible !" conclut Symonds.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos