La star de Suzuka : Tsunoda est dans son jardin japonais ce week-end

Il a bouclé plus de 10 000 tours du circuit

Recherche

Par Alexandre C.

6 octobre 2022 - 15:21
La star de Suzuka : Tsunoda est (...)

Yuki Tsunoda disputera son premier Grand Prix de F1 dans son pays, au Japon ce week-end.

C’est un moment forcément très attendu pour lui, d’autant plus savoureux qu’il sait que ce ne sera pas son dernier Grand Prix national, puisqu’il a été récemment prolongé par AlphaTauri. Et sans surprise, Tsunoda ne connaît pas vraiment d’instants de solitude sur l’île d’Honshu !

« Oui, c’est incroyable. Dès que j’ai atterri à l’aéroport, il y avait beaucoup de monde, même autour des hôtels. Je suis allé dans les tribunes ce matin pour tourner un peu avec les gars de Netflix, et même là, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de monde. »

« Jusqu’à présent, ça a été de belles journées, certainement les meilleures que j’ai eues, sans aucun doute, en Formule 1. J’ai hâte d’être à ce week-end. »

Depuis la F4 japonaise, le pilote AlphaTauri a limé le bitume sur le grand huit nippon : il estime avoir bouclé plus de 10 000 tours à Suzuka ! Yuki Tsunoda est même diplômé de l’école de course auto du circuit de Suzuka.

Mais est-ce vraiment un avantage au moment de disputer un Grand Prix dans une monoplace bien plus rapide qu’en formules de promotion ?

« Oui, j’ai piloté une Formule 4, je crois que c’était il y a quatre ans. Je pilotais ici et la dernière fois à Suzuka, j’ai gagné ici - donc ce sont de bons souvenirs. Je tournais en 2m06s - 2m07s, donc il y a 40 secondes de différence avec la F1. C’est très différent. »

« Même dans le simulateur, j’ai senti que ça allait beaucoup, beaucoup plus vite que lors de mon expérience ici sur la piste. »

« Donc, j’aime vraiment Suzuka, comme je l’ai dit, je pilote ici depuis 2016. Et j’ai bouclé ici plus de 10 000 tours ou quelque chose comme ça. Donc j’ai appris beaucoup d’astuces - mais en même temps, comme je l’ai dit, c’est très différent quand je conduis une Formule 1. J’ai besoin d’une bonne préparation, mais je pense quand même que c’est l’un des meilleurs circuits de mon expérience. »

C’est la question classique pour un Grand Prix à domicile : cet afflux de fans, cette passion ambiantes, créent-ils plus de pression aussi pour le pilote ?

« Pour l’instant, non. C’est vraiment un truc cool et... ouais c’est très cool. Pour l’instant, je ne ressens pas de pression parce que c’est vraiment difficile d’imaginer que je conduis ici, parce que, il y a quatre ans, j’étais un des spectateurs qui regardait ces gars-là, vous savez ? Et maintenant je conduis devant eux, devant les fans japonais, donc oui, c’est vraiment difficile à imaginer, mais c’est vraiment cool. Je ne m’attendais pas à ça pour être honnête : il y a des photos énormes de moi dans la tribune. C’est très motivant et ça me donne de l’énergie supplémentaire. »

Cette année encore, Yuki Tsunoda est le pilote numéro 2 chez AlphaTauri ; mais l’an prochain, si Pierre Gasly signe bien avec Alpine, se sent-il prêt à être le leader de l’équipe et à coacher le successeur de Pierre Gasly, sans doute Nyck de Vries ?

« Oui. Eh bien, je pense que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre de Pierre, par exemple, pendant les cinq autres courses. Et c’est sûr que le genre d’erreurs que j’ai faites à Singapour doivent être réduites, j’ai aussi beaucoup de choses à corriger, comme les pénalités, tout ça. Ces choses ne sont pas nécessaires. »

« Donc il faut définitivement améliorer tout ça, mais en même temps, concernant mon rythme, surtout sur un tour, je suis assez content et j’ai bien progressé jusqu’ici. Je vais continuer sur cette lancée jusqu’à l’année prochaine. »

« Et oui, pour mon expérience en course, ce week-end sera une bonne expérience à avoir. Je dois absolument retrouver le rythme normal ou le bon rythme que j’avais pendant la première moitié de la saison. Et Suzuka sera probablement une bonne occasion de retrouver ce rythme. Je dois le faire. »

« Je suis encore en train d’apprendre – j’ai beaucoup de choses à apprendre mais je semble avoir une assez bonne confiance pour le faire. »

Yuki Tsunoda n’aimait pas voir la F1 à Suzuka !

Quels souvenirs en particulier Yuki Tsunoda a-t-il retirés de son expérience en tant que spectateur à Suzuka ?

« La première fois que j’ai regardé le Grand Prix, c’était probablement [en 2010]. J’étais à l’entrée du virage 1. Je me souviens encore que beaucoup de Formule 1 entraient dans le Virage 1 avec beaucoup d’étincelles. »

Et Yuki fait ensuite du Yuki sur son amour de la F1 !

« C’était la première fois que je regardais la Formule 1 depuis 2007. Je n’aimais pas beaucoup la Formule 1 parce que c’était trop fort, les bruits de moteur, je me bouchais les oreilles. Mais quand j’ai regardé, probablement lorsque Seb a remporté le championnat [2010], j’ai été très impressionné par les Formule 1 et par leur rapidité, et beaucoup de choses m’ont vraiment surpris. »

« Je n’ai pas beaucoup de souvenirs. J’étais à Suzuka quand Kobayashi a obtenu la troisième place [2012] ? Probablement pas, malheureusement. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos