Formule 1

La spec B du Honda, une affaire de fiabilité plus que de performance pour Verstappen

Verstappen ne craint pas les pénalités qui s’annoncent

Recherche

Par A. Combralier

25 avril 2019 - 16:18
La spec B du Honda, une affaire de (...)

Honda a changé les éléments moteurs des Red Bull comme des Toro Rosso ce week-end à Bakou, en raison du problème de fiabilité rencontré par Daniil Kvyat à Shanghai. Des progrès sur le plan de la performance, mais surtout sur le plan de la fiabilité, sont ainsi attendus.

« Il s’agit plus de la fiabilité du moteur » confirme Max Verstappen aujourd’hui à Bakou.

« Donc ce sera un peu mieux en termes de performance, mais rien de massif. Ce peut toujours être mieux. C’est pourquoi Honda pousse pour avoir un meilleur concept moteur. Je suis heureux qu’ils le fassent parce que j’espère qu’ainsi, ce moteur durera plus longtemps que le premier – que nous pourrons toujours utiliser. »

Grâce cette évolution, Honda va-t-elle se rapprocher encore de Mercedes ou Ferrari selon le pilote Red Bull-Honda ?

« Par rapport à Mercedes, oui, mais avec Ferrari, l’écart est grand pour tout le monde, vraiment. Ils ont vraiment fait un bon travail en trouvant quelque chose, donc il faut travailler dur pour réduire cet écart. »

« Nous sommes plus proches de Mercedes, mais c’est toujours vraiment difficile à dire. Parce que tout le monde ne cesse de progresser. De notre côté pour le moment, nous avons pu maximiser tout le temps nos résultats, une fois 3e, deux fois 4e, sans abandonner. Donc c’est peut-être plus important que de gagner un dixième. »

« En course en général, nous sommes un peu plus compétitifs, en qualifications c’est juste le moteur Ferrari qui se détache, de manière massive. »

Ce changement de moteur pourrait avoir des conséquences néfastes… Max Verstappen n’a-t-il pas peur de devoir, dans quelques courses, d’ores et déjà, écoper de plusieurs places de pénalité sur la grille ? Le pilote néerlandais affiche, pour le moment, un visage serein.

« En fait je suis vraiment heureux, parce que Honda continue de pousser fort pour amener des évolutions, et c’est toujours bon. L’an dernier, j’ai montré que même quand je partais de l’arrière, je pouvais toujours finir sur le podium, comme à Austin par exemple. Donc je ne pense pas que ce soit un problème majeur. »

« Je serai plus heureux, si nous pouvions, d’ici la fin de la saison, avoir vraiment comblé l’écart sur Mercedes et Ferrari, sur le plan de la puissance, parce que nous aurons utilisé un peu plus de moteurs. Cela me va. »

De l’autre côté du garage, Pierre Gasly soutient aussi les progrès et les décisions prises par le motoriste japonais.

« Nous avons tous des plans différents de développement. Nous savons que Honda travaille vraiment dur et sommes tous heureux des progrès qu’ils font. Nous savons qu’ils auront un peu plus d’évolutions tout au long de la saison. La stratégie de l’équipe est de changer le moteur maintenant, pour faire au mieux. Et nous aurons une évolution plus tard dans la saison. Mais notre plan est probablement différent de celui des autres écuries. »

Red Bull

expand_less