Formule 1

La SF1000 progresse, mais ‘pas au point de défier Mercedes’ pour Leclerc

Le Hungaroring joue plus en faveur de Ferrari

Recherche

Par A. Combralier

17 juillet 2020 - 19:24
La SF1000 progresse, mais ‘pas au (...)

Les évolutions sur la SF1000 fonctionnent apparemment mieux en Hongrie qu’en Styrie : avec le recul, Ferrari semble avoir trouvé un peu de chrono en réserve.

Les Ferrari sont encore loin des Mercedes et même des Racing Point, mais ne végètent plus si loin en milieu de grille -du moins ce fut le cas en EL1 au Hungaroring ce matin. Sebastian Vettel a même signé le meilleur temps des EL2, de manière assez symbolique, sous la pluie de l’après-midi.

Alors, que pense Sebastian Vettel du potentiel de la SF1000 ?

« Je pense que cette matinée était bien, je pense que cela devrait être un peu mieux pour nous sur ce circuit. Espérons que ça restera comme ça demain. »

« On ne saura pas avant les qualifications. Nous avons un peu plus roulé que les autres sur le mouillé, juste pour essayer de voir après nos faiblesses de la semaine dernière, et comprendre un peu plus. »

« Il y a encore beaucoup de devoirs à faire. Mais dans l’ensemble, la journée a semblé meilleure. »

Charles Leclerc a lui aussi retrouvé un peu le sourire - quelque chose de peu envisageable encore la semaine dernière...

« Ce matin s’est mieux passé que prévu, pour être honnête. »

« Nous ne sommes pas arrivés ici avec beaucoup de nouvelles pièces. En fait, c’est à peu près la même voiture. Mais il semble que la voiture soit meilleure sur cette piste, ce qui est une bonne chose. »

« Cet après-midi, j’ai eu pas mal de difficultés de mon côté. Nous avons essayé différentes choses et je n’étais pas très heureux avec la voiture, et j’ai juste eu du mal à garder confiance sur le mouillé. Mais nous avons vu quelques signes positifs ce matin. »

Soit les évolutions marchent, soit la nature du Hungaroring, un tracé où la puissance moteur compte moins, avantage aussi la Scuderia. Charles Leclerc le reconnaît.

« Nous avons eu pas mal de difficultés en Autriche dans tout le premier secteur. Ici, c’est moins problématique. »

« Nous sommes assez rapides dans les virages. Cela ne nous permet pas encore de défier Mercedes, mais nous sommes plus rapides [que la semaine dernière], et c’est bon à voir. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less