Formule 1

La série Netflix a attiré les femmes vers la F1

C’est le promoteur du Mexique qui le confirme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2019 - 15:31
La série Netflix a attiré les femmes (...)

Le promoteur du Grand Prix du Mexique, Alejandro Soberon, a constaté l’augmentation du public féminin cette année, qu’il attribue grandement à la série Drive to Survive, produite par ’Netflix’ et diffusée en début d’année.

"Nous avons remarqué que nous avons un intérêt grandissant de 30% de la part des femmes" a déclaré Soberon. "Je pense que la série a eu une effet sur les femmes qui trouvaient le concept de course très ennuyeux, jusqu’à ce qu’elles voient tout ce qui se passe en coulisses."

"Cela a apporté une manière différente de présenter et de raconter [la F1], et je pense que ça a aidé. Et beaucoup des gars qui voulaient en profiter vont maintenant devoir faire avec" ajoute-t-il de manière assez peu élégante.

Il explique avoir la confirmation du lien avec la production de Netflix : "On a fait des tests et c’est directement relié à la série Netflix. Elles répondent et commentent et au moins au Mexique, ça a un grand succès."

"Nous savons exactement qui achète nos billets. Nous savons le genre, l’âge, et d’où ils viennent. Nous enquêtons, nous adorons les données. Nous pensons que c’est fondamental dans ce business. Nous savons que ça a progressé, énormément, au niveau de l’intérêt des femmes."

Selon lui, le coup d’essai de Netflix est un coup de maître : "Un grand succès. Une bonne idée, bien exécutée, c’était bien. Ce n’est plus aussi distant qu’avant, c’est plus humain. Toute cette technologie et ce qui permet de rouler à 300 km/h, ça semble inhumain, et cette série les rend de nouveau humains."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less