La série d’arrivées dans les points d’Alpine F1 prend fin à Imola

Rien pour Ocon et Alonso en Italie

Recherche

Par Olivier Ferret

24 avril 2022 - 18:38
La série d'arrivées dans les (...)

Alpine F1 a mis un terme, à Imola, à sa série d’arrivées dans les points en 2022. Et ce à l’issue d’un Grand Prix d’Émilie-Romagne frustrant durant lequel Esteban Ocon a terminé quatorzième, alors que Fernando Alonso a été contraint à l’abandon suite à une collision au premier tour.

Lors de la première course disputée sous la pluie cette saison, les deux pilotes Alpine ont réussi à gagner des positions dans les premiers tours, en tirant profit d’incidents. Fernando a été percuté sur le côté droit à la sortie du virage 3, contact ayant endommagé son ponton et son plancher.

Les dommages étant trop importants, Fernando a été contraint à l’abandon quelques tours plus tard.

« Une nouvelle course malheureuse pour nous cette saison. Nous avons pris un bon départ et sommes remontés à la huitième place, mais le côté droit de mon plancher et mon ponton ont été copieusement endommagés et nous n’avons pas eu d’autre choix que d’abandonner. C’est regrettable, car c’est finalement une petite collision avec Mick [Schumacher], nullement intentionnelle, qui a détruit notre voiture et notre course. Après l’Australie, j’avais le sentiment que j’aurais pu avoir déjà marqué 20 ou 30 points, et je n’en ai que deux. C’est malheureux, mais la saison est longue et il y a encore beaucoup de points à marquer. »

Esteban a passé sa course à se battre pour la dernière place synonyme de points et a pointé au onzième rang pendant la majeure partie du Grand Prix. Ses chances de finir dans le top 10 ont, de surcroît, été compromises par une pénalité de cinq secondes, les commissaires ayant estimé qu’il avait été relâché de manière dangereuse à l’issue de son unique passage par les stands pour chausser les pneus Medium. Esteban est passé sous le drapeau à damier en onzième position, avant de reculer au quatorzième rang après l’application de la pénalité.

« Ce fût pour nous une course frustrante, à l’issue de laquelle nous ne marquons pas le moindre point. Ma course fut délicate dès le début, le résultat des qualifications ayant compromis le reste de mon week-end. Donc à y réfléchir, la place qui était la nôtre avant que la pénalité soit appliquée n’était pas si mauvaise. Nous avons manqué de rythme en mode course et, au final, même sans cette pénalité de cinq secondes, nous n’étions pas assez rapides pour espérer entrer dans les points. La voie des stands est très étroite, mais nous allons examiner exactement ce qu’il s’est passé lors du débriefing de ce soir pour voir si cela aurait pu être évité. Nous allons en tirer les enseignements et passer à autre chose. J’ai déjà hâte d’être à Miami. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos