Formule 1

La ’sensible’ McLaren MCL35 perturbe encore Sainz

L’Espagnol n’est pas à l’aise avec sa monoplace

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 août 2020 - 17:08
La ’sensible’ McLaren MCL35 perturbe (...)

Carlos Sainz a semblé en difficulté face à Lando Norris en ce début d’année, mais l’Espagnol révèle qu’il cherche toujours à se faire à la McLaren MCL35, qu’il était parvenu à dompter lors des essais hivernaux. Depuis, il est perturbé par la sensibilité aux conditions de sa monoplace et n’a pas atteint son meilleur niveau.

"C’est un peu étrange parce que lors des essais hivernaux, j’étais vraiment content de la voiture et je suis parti en Australie avec de très grands espoirs, j’avais mes réglages et tout comme je le voulais" se souvient Sainz.

"Mais bizarrement, lors de la première course en Autriche, j’ai eu un peu de mal à me faire à la voiture, la température de la piste était plus élevée que lors des essais, les vents étaient plus forts et tout d’un coup, la voiture est un animal complètement différent."

"Notre voiture cette année semble être très sensible à ces choses et je n’ai pas encore vraiment trouvé le bon fonctionnement" poursuit-il, jugeant que c’est là que sont ses lacunes pour exploiter au mieux sa voiture.

"Je n’ai toujours pas trouvé le dernier dixième que j’avais vers la deuxième moitié de l’année dernière. Je continue à travailler avec mes ingénieurs et l’équipe pour trouver ce dernier dixième, voire dixième et demi, qui donne un avantage décisif quand on arrive à extraire le maximum de la voiture."

"Cela dit, les résultats, même sans ce dernier dixième et demi de ma part, auraient pu être vraiment positifs et je ne serais probablement pas aussi critique si j’avais plus de points. Mais je ne veux pas être trop à l’aise et je veux continuer à trouver ce dixième ou ces deux dixièmes."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less