Formule 1

‘La saison est encore très longue’ : Verstappen refuse de s’enflammer avant Portimao

Il était parti en 2e vitesse à Imola sous la pluie

Recherche

Par Alexandre C.

26 avril 2021 - 09:26
‘La saison est encore très longue’ : (...)

C’est en vainqueur du dernier Grand Prix que Max Verstappen se présentera ce dimanche, à Portimao. Pour la première fois de sa carrière, Max Verstappen semble avoir les armes pour lutter, sur la longueur d’une saison, face à Mercedes et Lewis Hamilton.

Mais avant ce troisième rendez-vous qui pourrait le voir, pour la première fois, la tête d’un championnat, le numéro 33 veut rester prudent.

« La saison est encore longue avant la dernière course, et je ne suis pas focalisé sur ce dernier Grand Prix. A chaque course, j’essaie d’être le plus performant possible. C’est ce que nous devons viser. Nous avons eu un début de saison positif et j’en suis heureux. J’espère que nous pourrons continuer comme ça. »

La performance de Red Bull, en ce début de saison, enfin au niveau des Mercedes dès le premier Grand Prix, ne marque-t-elle pas un tournant pour le Néerlandais ?

« Je ne le pense pas. C’est un processus constant de rapprochement avec Mercedes et cette saison, cela se passe bien jusqu’à présent. Mais nous devons continuer à nous développer et à travailler dur. »

A Portimao, la Red Bull sera-t-elle au niveau de la Mercedes, malgré les derniers progrès de l’équipe allemande ? Et la piste bosselée portugaise conviendra-t-elle à Milton Keynes ?

« L’année dernière, c’était délicat à cause du nouveau tarmac de Portimao, qui rendait la piste très glissante. J’espère que ce sera mieux maintenant. Je suis impatient de courir à nouveau car c’est un circuit incroyable. Jusqu’à présent, nous semblons plus compétitifs que l’année dernière, et j’espère que nous le serons aussi au Portugal. »

Pour s’imposer à Portimao, il faudra aussi prendre un bon départ, comme l’avait Max Verstappen à Imola : parti 3e, il était 1er à la fin du premier tour. Le Néerlandais s’était d’ailleurs élancé en deuxième vitesse, ce qui est très courant en F1 rappelle-t-il sous le mouillé.

« Beaucoup de pilotes font ça quand c’est mouillé. Le moteur produit beaucoup d’énergie et en deuxième vitesse il y a moins de patinage. Lewis a fait de même, comme nous le faisons depuis quelques années maintenant sur une piste mouillée. Je suis très heureux que nous ayons eu un si bon départ, parce que c’était crucial pour la course. »

C’est peut-être dès cette année, avant le grand changement règlementaire de 2022, que Red Bull aura sa meilleure occasion de battre, enfin, Mercedes. Mais quid du règlement de l’an prochain ? Max Verstappen a-t-il hâte ou n’est-il concentré que sur les prochains mois ?

« Bien sûr, je n’ai pas encore conduit la voiture, donc je ne peux pas encore répondre à cette question. Mais nous savons que les voitures seront plus lentes. Je suppose que le comportement des F1 sera différent aussi. Mais les moteurs restent les mêmes, avec la même puissance, voire plus. Cependant les voitures auront moins d’adhérence, ce qui ne rendra pas les choses plus faciles. Nous verrons bien. Je pense que les niveaux d’adhérence vont revenir à ce qu’ils étaient en 2014 ou 2015, c’est un gros changement. »

« Les F1 seront très différentes. Mais ce qui est important, et que nous espérons tous, c’est que cela va améliorer la course et le spectacle. C’est ce que les fans vont aimer. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less