Formule 1

La saison 2021 de F1 est aussi difficile à organiser que 2020, ’sinon plus’

Brawn ne voyait pas un Covid-19 si présent cette année

Recherche

Par Olivier Ferret

16 août 2021 - 14:31
La saison 2021 de F1 est aussi (...)

Depuis mars 2020 et l’annulation du Grand Prix d’Australie au dernier moment, la Formule 1 fait face à la pandémie de Covid-19. La saison 2020 a été largement retardée puis disputée sur très peu de temps, la F1 ayant réussi à faire 17 courses entre début juillet et début décembre.

En 2021, malgré les progrès sanitaires dus au vaccin, l’apparition du variant Delta continue de poser des problèmes pour la circulation entre les pays, et de compliquer l’organisation des courses. Mais Ross Brawn, le manager de la F1, veut souligner le travail incroyable effectué par ses troupes pour tenir le championnat.

"Le défi posé par le Covid-19 dure plus longtemps qu’aucun d’entre nous ne l’avait prévu" note le Britannique. "C’est quelque chose que le monde n’avait pas vécu de notre vivant et nous ne savions donc pas comment les choses allaient évoluer."

L’ancien directeur technique de Ferrari a été surpris que la saison 2021 s’avère aussi difficile à organiser que la précédente, sinon plus : "À certains égards, cette année a été aussi difficile et certains aspects ont été encore plus difficiles que la saison dernière."

"Les six premiers mois de la saison ont été très difficiles, mais toutes les personnes impliquées en F1 ont montré de la discipline, un respect des protocoles et l’état d’esprit nécessaires pour que ce grand cirque fonctionne."

"Je veux donc juste remercier tout le monde, la F1 et la FIA, les équipes et les promoteurs pour leur engagement qui nous a permis d’organiser des événements en toute sécurité dans le monde entier."

Brawn est heureux de voir le public de retour, même s’il dénonce les huées contre Lewis Hamilton en Hongrie : "C’est super de voir les fans revenir sur les courses. Cela fait une merveilleuse différence pour l’événement, d’avoir de l’enthousiasme et du bruit. J’ai cependant été déçu d’entendre des huées pour Lewis Hamilton : cela n’a pas sa place dans notre sport."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less