Formule 1

La Russie écarte un échange de date avec la Chine, le Vietnam aussi menacé

C’est un non pour les promoteurs de Shanghai

Recherche

Par Olivier Ferret

4 février 2020 - 09:24
La Russie écarte un échange de date (...)

Comme nous vous le rapportions plus tôt aujourd’hui, demain, lors de la réunion du Groupe Stratégie, le sujet du Coronavirus en Chine sera ajouté à l’ordre du jour et les équipes discuteront avec la FIA et la FOM de sa tenue, de son report ou de son annulation.

L’épidémie se répand de plus en plus vite et le nombre de morts a dépassé les 400 ces dernières heures, avec plus de 20.000 cas recensés dans le monde, toujours principalement en Chine.

Une solution proposée par les promoteurs chinois a déjà été rejetée, celle d’inverser les dates des Grands Prix de Russie et de Chine. La Fédération Russe a en effet décidé de ne pas y donner suite.

"La date pour le GP de Russie 2020 a été fixée en octobre l’année dernière et elle ne changera pas," explique le promoteur à Sotchi, Alexey Titov.

Mais le GP de Chine n’est pas le seul problème. Le Vietnam, situé dans cette région du monde à risques, est aussi menacé avec son premier Grand Prix prévu en avril.

"Nous comprenons les inquiétudes mais nous n’avons rien entendu d’officiel concernant la tenue de notre course. Nous sommes prêts pour courir à la date prévue," affirme le promoteur, Le Ngoc Chi.

"Bien entendu, nous surveillons le développement de la situation en Chine. Pour l’instant, nous n’anticipons pas d’impact significatif sur notre course mais nous allons travailler avec toutes les autorités compétentes pour surveiller la situation."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less