Formule 1

La réduction des essais empêche Tsunoda de dérouler sa ‘nouvelle approche’ en F1

60 minutes avant les qualifications du vendredi seulement

Recherche

Par Alexandre C.

15 juillet 2021 - 08:57
La réduction des essais empêche (...)

Yuki Tsunoda a fini hors des points au Red Bull Ring lors du dernier Grand Prix, et n’a pas été aidé par deux bourdes commises coup sur coup : le pilote AlphaTauri a été pénalisé deux fois pour avoir mordu sur la ligne blanche à l’entrée des stands. Une fois ça va, deux fois, c’est plus embarrassant pour le Japonais, qui revient sur ces loupés typiques d’un rookie.

« Si l’on évoque le triple-header en France et en Autriche, il y a eu des points négatifs mais aussi des points positifs. Les points négatifs étaient évidemment une grosse erreur en qualification en France et ensuite en Autriche, en franchissant la ligne blanche d’entrée dans la voie des stands. »

Cependant il y avait aussi bien du positif à retirer pour Yuki Tsunoda, récemment félicité par Franz Tost - notamment sur le plan du rythme et de la confiance, évoque le pilote japonais.

« Je dirais que le plus gros point positif est que dès la première semaine en Autriche, j’ai changé mon approche de la semaine de course. Jusque-là, j’avais tendance à toujours pousser dès que je me sentais en confiance ou juste après avoir fait un changement dans les réglages de la voiture. Cette approche avait fonctionné pour moi dans les autres formules jusqu’à la Formule 2, mais elle ne fonctionne pas, ou du moins elle comporte beaucoup de risques lorsque vous l’essayez en Formule 1. Je m’en suis rendu compte et j’ai changé pour avancer pas à pas, en renforçant ma confiance pendant la semaine de course grâce aux essais libres, jusqu’aux qualifications et à partir de là, j’essaie de pousser. Cela a bien fonctionné et j’ai également changé ma façon de travailler avec les ingénieurs lors des réunions et ma façon de m’échauffer avant de monter dans la voiture. C’était un pas en avant et nous avons trouvé beaucoup de bonnes façons de travailler à partir de maintenant. »

« Lors des qualifications pour la deuxième course autrichienne, j’ai obtenu mon meilleur résultat de l’année et la façon dont j’ai géré les trois séances était vraiment bonne, j’en suis donc satisfait. »

« Et puis après la dernière course, j’ai eu un peu plus de temps de piste, en testant les pneus [18 pouces] Pirelli au Red Bull Ring et en tant que rookie, plus vous passez de temps dans la voiture, meilleure elle est. C’était un travail intéressant. »

Cette expérience sera utile alors qu’un autre chamboulement attend Yuki Tsunoda à Silverstone, avec l’arrivée des qualifications sprint. Le Japonais en F2 était d’ailleurs un habitué des courses sprint ! Cependant la réduction des essais libres va grandement le pénaliser sur un circuit qu’il découvrira…

« Nous arrivons maintenant à Silverstone et j’ai de bons souvenirs de l’année dernière, lorsque j’ai terminé troisième de la course principale de Formule 2 et, comme le Red Bull Ring, c’est un circuit sur lequel j’ai beaucoup roulé, depuis l’époque où j’étais en F3. Tout cela est positif, mais l’inconvénient à Silverstone, étant donné que je n’y ai jamais piloté de Formule 1, c’est que nous n’avons qu’une seule séance d’essais libres avant les qualifications, puisque ce week-end nous essayons la course qualificative Sprint le samedi. Cela signifie que la nouvelle approche que j’ai commencé à utiliser en Autriche ne fonctionnera pas aussi bien cette fois-ci. Il faut réaliser de bonnes performances en qualifications immédiatement après les EL1, ce sera difficile. Ce sera un défi, mais je vais quand même essayer. »

« Mais la course sprint est quelque chose de nouveau pour tout le monde. Nous devons aussi penser que nous pouvons faire des changements de réglages entre les EL1 et les qualifications, mais qu’après cela, nous ne pouvons plus vraiment changer quoi que ce soit. Je pense que ce sera une semaine assez difficile pour tout le monde, mais je vais juste me concentrer sur moi-même et sur le fait d’être aussi bien préparé que possible. »

« Je suis impatient de découvrir Silverstone dans une Formule 1, avec tous ses virages à grande vitesse et même si, comme je l’ai dit, le manque d’essais libres va être un défi, je suis assez confiant pour le week-end car j’ai une certaine expérience du circuit des années précédentes, alors voyons ce qui se passe. Je suis particulièrement impatient de voir à quoi ressemblent les virages Maggots-Becketts-Chapel dans une voiture de F1. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less