Formule 1

La procession princière : Hamilton fustige un GP de Monaco ‘jamais excitant’ pour les fans de F1

Il relativise ses propos pour le tour de qualifications

Recherche

Par Alexandre C.

19 mai 2021 - 16:24
La procession princière : Hamilton (...)

Lewis Hamilton ne fera certainement pas plaisir au Prince avec ses dernières déclarations lancées en conférence de presse à Monaco. Le pilote Mercedes a dit tout le… mal qu’il pensait du format du Grand Prix, en particulier avec les F1 larges et lourdes d’aujourd’hui.

Le Britannique vise surtout le spectacle du dimanche : il s’attend déjà à une procession et prévient les spectateurs !

« Nous avons le même format depuis des années. C’est la meilleure localisation. C’est le plus bel endroit où nous pouvons courir. Mais vous savez déjà que ce n’est jamais excitant pour les fans. Les voitures plus lourdes laissent zéro opportunité de dépassement. »

« Vous allez juste voir un train, naturellement, le dimanche. Les fans savent déjà que c’est ce qui va se passer ce week-end, mais c’est toujours excitant à regarder, d’une certaine manière. »

« C’est une course avec seulement un arrêt aux stands avec ces relais longs avec des pneus durs que nous avons à chausser. Sur la liste des circuits où il est difficile de dépasser, c’est hors norme, il est très peu probable que vous ayez un jour l’occasion de le faire. »

« Je ne pense pas que les fans apprécient cela. Je ne sais pas quelle est la solution, mais j’espère que lorsque nous nous tournerons vers les générations futures, la course sera peut être plus excitante pour les gens. »

Sur un tour rapide de qualifications, pour le samedi, Lewis Hamilton n’a en revanche que des éloges à faire sur la piste princière. C’est l’occasion pour lui de se rattraper...

« Les essais, le simple fait de conduire sur la piste, de passer dans le tunnel, de monter dans le Casino, toute l’expérience du week-end est hypnotique. Et ça ne change jamais. »

« Le sentiment de gagner ici n’est jamais amenuisé. Chaque année est unique et spéciale si vous avez la chance d’en avoir l’opportunité. »

Alonso relativise les propos de Hamilton

Fernando Alonso pense-t-il comme Lewis Hamilton que Monaco souffre aussi et peut-être surtout de la réglementation actuelle. Les F1 d’aujourd’hui disposent de beaucoup d’appui aérodynamique et sont surtout trop lourdes et trop grandes pour dépasser dans les étroites rues...

Cependant le pilote Alpine est lui plus enjoué - il répondait aux côtés du pilote Mercedes en conférence de presse ce mercredi.

« Je ne pense pas que l’on puisse comparer les voitures et les années, les championnats et les styles de pilotage. Ces années des décennies précédentes étaient incroyables pour conduire ces voitures depuis Monaco. Je ne peux qu’imaginer combien c’était dur et combien c’était délicat en même temps. »

« Maintenant, nous avons des voitures qui vont 15 ou 20 secondes plus vite. Donc, c’est toujours le même défi et vous maximisez un package que vous avez dans vos mains. Peu importe que vous couriez en 1’30 ou en 1’10, à la fin, c’est le même esprit dans la conduite et le même défi de maximiser cela.

« Je respecte donc beaucoup ce que les anciens pilotes de Formule 1 ont accompli et comment ils ont pu conduire ces voitures. Et maintenant je pense que ce sera le même respect [pour nous] dans 20 ou 30 ans quand ils verront les courses que nous faisons maintenant. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less