Formule 1

La pole après les doutes du Covid : Stroll revient sur sa ‘journée de folie’ !

Peut-il gagner demain ?

Recherche

Par Alexandre C.

14 novembre 2020 - 19:46
La pole après les doutes du Covid : (...)

Lance Stroll est devenu, derrière Max Verstappen et devant Rubens Barrichello, le 5e plus jeune poleman de l’histoire de la F1 ce samedi, en Turquie, à l’issue de qualifications dantesques.

Même quelques heures après ce résultat inattendu et brillant, le Canadien était encore sur son petit nuage et n’en revenait toujours pas !

« Aujourd’hui, c’était incroyable, l’un des meilleurs moments de ma carrière en Formule 1. Quand on m’a annoncé à la radio que j’avais pris la pole position, je me suis dit : Pincez-moi, je rêve ! Je suis encore un peu perdu pour les mots : j’ai rêvé de jours comme celui-ci et c’est un moment spécial. »

« Je ne suis pas encore vraiment dans le moment présent. Je suis un peu perdu pour trouver les mots. C’était une session tellement folle. C’était une journée de folie. Dans ces conditions humides, c’était tellement glissant... j’ai eu l’impression d’avoir la confiance en la voiture et la constance dans mon pilotage pour y arriver et à la fin de la séance, j’ai bien réussi à boucler mon tour et je n’ai pas vraiment fait d’erreur et oui, je suis là en pole position. »

Le choix de passer en intermédiaires assez précocement en Q3 fut le bon, ce que Pirelli a justement souligné après-course... Le pilote Racing Point a-t-il pesé dans la décision de l’équipe ?

« Les conditions étaient incroyablement glissantes et c’était très délicat, mais ma confiance s’est accrue tout au long des qualifications et j’ai tout mis ensemble. La précision, la concentration et la recherche de la fluidité sont absolument essentielles sur le mouillé car ça peut toujours être imprévisible d’un virage à l’autre sur la piste. Quand la voiture est aussi bonne sur le plan du ressenti, et que les pneus fonctionnent, c’est comme une danse et j’adore conduire dans ces situations. »

« Pour moi, c’était un choix clair. Oui, je m’attendais à rouler en maxi-pluie jusqu’à la fin des qualifications avec des conditions de piste si mauvaises et une surface si glissante - mais en Q3, avec ce pneu pluie, je ne sentais vraiment pas d’adhérence et je savais que la piste séchait et qu’il était temps de passer en Inters. Nous nous sommes donc lancés avec, c’était beaucoup mieux. La surface est tellement glissante qu’il est difficile de dire s’il vaut mieux rester sur le pluie ou passer en intermédiaire, surtout quand la piste est si glissante. »

Après son crash au Mugello, après aussi avoir contracté le coronavirus qui semblait avoir laissé des séquelles sur lui (en témoignent ses deux derniers Grands Prix catastrophiques), Lance Stroll a ainsi relevé la tête de la façon la plus brillante qui soit.

« C’est un moment assez spécial pour moi, surtout après les deux derniers mois où j’ai eu du mal. Depuis le Mugello, en fait. Je n’ai pas marqué un seul point depuis mon podium à Monza. C’est la dernière période difficile avec les incidents et le COVID. Il s’est passé tant de choses et rebondir comme ça avec la pole position aujourd’hui est très spécial pour moi. »

Maintenant, Lance Stroll peut-il contenir la Red Bull de Max Verstappen et les deux Mercedes pour espérer remporter son premier succès en F1 ?

« C’est une grande question. Encore une fois, cela dépend des conditions. Je n’ai pas encore vraiment regardé, mais j’ai entendu dire qu’il y avait peut-être une chance de pluie au début de la course, donc nous verrons ce qui se passera. Cela pourrait mélanger les choses. Je m’en occuperai dans quelques heures. Je vais profiter de ce moment, c’est sûr. C’est un moment très spécial pour moi. Première pole position en Formule 1. Nous allons digérer cela pendant quelques heures et ensuite nous concentrer sur la course. »

« Nous savons que ça va être difficile avec Max à nos côtés et que les Mercedes vont probablement progresser, mais nous avons deux voitures en très bonne position et nous pouvons viser à marquer des points importants pour l’équipe afin d’en faire un week-end vraiment spécial. Je n’étais jamais allé à Istanbul avant ce week-end, mais maintenant j’adore. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less