Formule 1

La pluie et surtout la fiabilité perturbent la journée de McLaren

La fiabilité chez Renault de nouveau en cause ?

Recherche

Par A. Combralier

2 août 2019 - 18:52
La pluie et surtout la fiabilité (...)

En EL1 sur le sec, ce matin sur le Hungaroring, les deux McLaren semblaient plutôt compétitives, même si la lutte sera intense avec Haas et Renault ce week-end. L’après-midi, dans des conditions moins représentatives car humides, les deux monoplaces britanniques ont chuté au classement, sans que cela soit trop inquiétant pour la suite du week-end.

La fiabilité fut cependant le gros point noir de la journée de McLaren, les deux monoplaces ayant souffert de divers problèmes liés à leur unité de puissance Renault.

« Ce fut un vendredi difficile » a résumé Carlos Sainz.

« Nous pouvons dire que la session la plus représentative fut la première, en EL1… Mais nous avons dû rester au garage durant la moitié de cette session, en raison d’un problème de pression d’eau sur mon moteur. »

« En EL2, la pluie est tombée, ce qui nous a permis d’essayer les pneus intermédiaires, même si nous ne nous attendons pas à voir une autre session sur le mouillé demain ou en course. Les roulages en médiums n’étaient pas non plus représentatifs, malheureusement. Nous travaillerons avec ce que nous avons et demain, nous verrons où nous nous situerons. »

Lando Norris, comme l’an dernier en F2 où il avait brillé dans ces conditions à Budapest, a lui aussi pu emmagasiner un peu plus d’expérience sous la pluie… Mais doit aussi déplorer un manque de roulage en raison de la fiabilité.

« Ce ne fut pas le meilleur des vendredis. Les EL1 ne furent pas trop mauvais mais nous avons eu une fuite hydraulique en EL2, ce qui ne m’a pas permis de faire beaucoup de tours. Je n’ai pas vraiment voulu trop pousser quand la piste était mi-humide, mi-sèche. Nous n’avons fait qu’un tour en slicks quand il pleuvait… Parfois nous ne roulons pas beaucoup, et c’était le cas aujourd’hui. Nous allons étudier, ce soir, les données des deux voitures. La météo de demain semble, de nouveau, un peu incertaine. »

Andrea Stella, le directeur de la performance chez McLaren, déplore « plusieurs problèmes » qui ont perturbé ce vendredi d’essais libres.

« En plus de la pluie, nous avons eu quelques problèmes de fiabilité. Du côté de Carlos, en EL1, nous avons eu un problème de pression d’eau, et il a donc fallu changer d’unité de puissance. C’était une unité de puissance utilisée seulement le vendredi, donc cela ne devrait pas affecter ce week-end ou les courses à venir. Lando, en EL2, a eu une petite fuite hydraulique qui a raccourci sa session. »

« Malgré tout, nous avons emmagasiné autant d’informations que possible aujourd’hui. Lando a complété un bon programme en EL1, dont un long relais qui nous permettra d’évaluer la performance des pneus pour la course. Carlos a aussi récolté de bonnes données en inters, en EL2. Donc nous avons des informations, il faut maintenant les analyser, ce soir, pour nous préparer à ce qui ressemblera à une autre session de qualifications très serrée – et il en ira de même en course. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less