Formule 1

La pluie a perturbé l’évaluation des nouvelles pièces chez Racing Point

Leur efficacité n’est pas encore vraiment connue

Recherche

Par A. Combralier

2 août 2019 - 18:16
La pluie a perturbé l'évaluation des (...)

Comme la semaine dernière à Hockenheim, Racing Point avait à évaluer de nombreuses nouveautés sur la monoplace. Pour autant, en ce vendredi d’essais libres au Hungaroring, les Roses n’ont pu confirmer leurs progrès aperçus en Allemagne ; pire, les deux monoplaces ont voisiné loin du top 10 sur le sec. Pour ne rien arranger, la météo instable a empêché les deux pilotes d’évaluer profondément l’apport de toutes les nouvelles pièces.

« Nous avons fait du bon roulage ce matin, mais la pluie est arrivée l’après-midi, ce qui a limité notre programme » peste Lance Stroll. « Cela signifie qu’il nous manque encore beaucoup d’informations. Mais c’est la même chose pour tout le monde. C’était bien de faire quelques tours en intermédiaires, dans le cas où la pluie continue à tomber ce week-end. »

« J’ai exploré les limites de la piste en EL1, mais je suis parti un peu au large au virage 6 et j’ai été surpris au virage 7 [tête-à-queue]. C’est difficile de déterminer notre position dans la hiérarchie, parce que les sessions ont été beaucoup perturbées. Nous peaufinons toujours les réglages de la voiture, et je pense que nous pourrons faire quelques progrès avant les qualifications. »

Sergio Pérez aurait lui aussi avoir plus de soleil cet après-midi sur le Hungaroring…

« Notre roulage a été limité aujourd’hui en raison de la pluie. C’est difficile d’en retirer beaucoup d’enseignements, mais nous avons fait ce que nous pouvions. La difficulté, c’est de prédire quel sera l’état de la piste demain, mais je pense que nous pourrons être compétitifs, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau. S’il pleut de nouveau, cela ouvrira plus d’opportunités de notre côté. Il y a vraiment du travail à faire ce soir pour étudier les données et en retirer les meilleurs éléments. »

Otmar Szafnauer, le directeur d’écurie, n’a laissé transparaître aucune déception : pour le moment, chez Racing Point, on demeure prudent.

« Nous avons tiré le maximum des conditions relativement sèches ce matin, afin d’en apprendre davantage sur la voiture. Nous avons utilisé des instruments aérodynamiques de mesure et aussi appliqué de la peinture fluo sur l’arrière de la voiture. Lorsque la pluie est tombée l’après-midi, nous avons chaussé les intermédiaires et avons fait quelques tours pour rapprendre ce que nous pouvions, mais il est loin d’être certain que la météo restera la même en qualifications ou en course. »

Racing Point F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less