Formule 1

La pitlane à Hanoi sera très courte pour favoriser les stratégies agressives

Tilke s’explique sur la philosophie du circuit

Recherche

Par Alexandre C.

16 janvier 2020 - 13:05
La pitlane à Hanoi sera très courte (...)

Cette année, avec Zandvoort, Hanoi sera l’autre nouvelle destination de la F1. Le Grand Prix aura lieu en plein centre-ville, pour rapprocher le sport des habitants.

A l’image du Grand Prix d’Azerbaïdjan, qui a donné quelques courses spectaculaires, surtout en 2017 et 2018, la F1 a voulu que ce tracé vietnamien offre le meilleur spectacle possible. Hermann Tilke, qui a de nouveau été convoqué pour concevoir un nouveau tracé pour la F1, a cependant dû tenir compte de plusieurs contraintes inhérentes à ce genre de circuit, comme il l’a dernièrement expliqué.

« C’est vraiment fascinant. C’est unique d’avoir un circuit en plein centre-ville de Hanoi, une ville formidable. »

« Le circuit est composé aux deux tiers des routes de la ville, l’autre tiers, c’est des routes que nous avons construites pour la F1. »

« C’est toujours un défi, quand on construit un circuit urbain, de le faire en tenant compte du trafic d’une zone urbaine. »

Ces contraintes ont-elles conduit l’architecte du circuit à faire quelques concessions ou changements ?

« Nous avons eu un changement, au niveau de la partie supérieure du circuit. Nous n’avons pu utiliser toute la longueur du circuit que nous aurions voulu utiliser, donc nous avons dû un peu raccourcir le tracé. Mais ce n’était pas grand-chose. »

Pour offrir le plus d’action possible, Tilke et Ross Brawn ont imaginé une ligne des stands la plus courte possible, de façon à ce que les arrêts aux stands prennent moins de temps ; ainsi, il sera sans doute possible de voir deux voire trois arrêts par course.

« Le circuit a été conçu avec le département design de la F1, piloté par Ross Brawn. C’est le premier circuit que nous concevons ensemble » a expliqué Tilke.

« Nous travaillons bien ensemble. Et nous avons fait beaucoup de travail de simulation, pour simuler les conditions nous offrant du bon spectacle. Par exemple, nous avons conçu une pitlane très courte, de façon à ce que les arrêts aux stands prennent très peu de temps. Et nous nous attendons à plus d’un arrêt par course. »

Quels sont les meilleurs endroits pour dépasser à Hanoi, selon Tilke ?

« Le virage 1, pour sûr. Et ensuite il y a une longue ligne droite, d’un kilomètre et demi, qui mène à une épingle, c’est aussi une zone très intéressante à regarder. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less