La paternité a aidé Magnussen à ne pas ressentir de ’vide’ après la F1

Et c’est ce qui lui permet de passer à autre chose plus rapidement

Recherche

Par Olivier Ferret

6 juin 2022 - 10:43
La paternité a aidé Magnussen à ne (...)

Kevin Magnussen a répété à plusieurs reprises qu’il n’abordait pas ce 2e chapitre en F1 et avec Haas de la même manière qu’auparavant.

Sans pression, sans peur de perdre son baquet, le Danois apparait nettement plus heureux et détendu dans les paddocks cette année. Il s’est confié sur l’une des raisons qui fait que cette deuxième chance en F1 se déroule différemment...

"Je me sens différent de ce que j’ai fait lors de ma première carrière en Formule 1," confie-t-il à The Race.

"Je suis juste très détendu à propos de tout. Je suis dans une position différente, c’est sûr."

L’année dernière, Magnussen pensait que sa carrière en F1 était terminée et n’envisageait pas un retour pour "faire le nombre". C’est pourtant ce qu’il risquait de faire car, lorsqu’il a signé pour remplacer Nikita Mazepin, il ne savait pas à quel point sa Haas VF-22 serait compétitive.

"Je n’étais pas en train de dénigrer la F1, j’ai juste dit que ma vie était belle. Et c’était le cas. Et je pense qu’une grande partie de cela était de devenir enfin père. Pour moi, cela a été le point culminant de ma vie. La chose la plus grande et la plus merveilleuse qui me soit jamais arrivée."

"J’ai eu la chance de vivre des choses vraiment cool, mais devenir parent est toujours au-dessus de tout ce que j’ai jamais ressenti."

"Cela signifiait simplement que j’avais en quelque sorte oublié la Formule 1. Ce n’est pas comme s’il y avait un vide ou quoi que ce soit. J’étais tellement rempli de bonheur et de joie de quelque chose de nouveau. Et puis j’ai en quelque sorte oublié de regarder en arrière."

"Je passais également un bon moment aux États-Unis, toujours en course, remplissant toujours mon esprit de mes besoins de faire la course. Mais quand j’ai eu la chance de revenir en F1, c’était... ’Wow, c’est génial’."

D’autant plus que Magnussen peut partager l’expérience avec sa famille, sa femme et sa fille Laura, régulièrement présentes dans le paddock cette année.

"C’est tellement agréable de pouvoir faire en sorte que ces choses se croisent, les deux grandes choses de ma vie En regardant ma vie jusqu’à présent, c’est la Formule 1 qui est arrivée en premier puis, ensuite, devenir père. Et cela ne s’est jamais croisé auparavant. Quand Laura est née, je n’étais plus en F1."

"Alors maintenant, juste le fait que je sais que je pourrai regarder des photos avec Laura dans la voiture, et repenser à ces souvenirs, c’est tellement génial."

"Dans le passé, si ça avait été une course difficile, je continuais vraiment à y penser et j’avais du mal à me changer les idées. Maintenant, c’est super facile de me changer les idées. Parce que je rentre à la maison et que j’ai un enfant, cela demande de la concentration très naturellement. C’est très facile de ne plus penser à la Formule 1."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos