La Mercedes est-elle devenue la meilleure F1 ? Russell et Hamilton en discutent

Russell voit Red Bull toujours un peu devant à Abu Dhabi

Recherche

Par Alexandre C.

15 novembre 2022 - 13:22
La Mercedes est-elle devenue la (...)

Depuis qu’elle a reçu des évolutions notables à Austin (plus aucune depuis semble-t-il), la Mercedes W13 n’est-elle pas devenue à la régulière une voiture capable de gagner des courses ? Après les promesses de Mexico, le doublé à Interlagos a confirmé quoi qu’il en soit les immenses progrès réalisés par l’équipe allemande cette année.

Carlos Sainz craint déjà que les Mercedes ne soient les voitures à battre pour le dernier Grand Prix de l’année, ce dimanche à Abu Dhabi.

George Russell partage-t-il cet optimisme ? Sa Mercedes F1 est-elle devenue la voiture à battre du plateau ?

« A Abu Dhabi, je pense que ce sera sera probablement similaire à... mon instinct me dit que notre performance sera similaire à Ferrari. Je pense que peut-être un petit pas derrière Red Bull. »

« Les deux dernières courses ont été des circuits à vitesse lente et c’est là que nous avons en quelque sorte excellé cette saison. »

« Mais les progrès que nous avons faits en tant qu’équipe ont été incroyables. Et depuis Austin, l’équipe s’est battue pour la victoire, ou a eu la possibilité de gagner, à chaque course. Donc, le coup de pouce que ça nous a donné à tous et la confiance que ça a donné à tout le monde à l’usine... comme je l’ai dit hier, l’usine va avoir le moral très haut pendant l’hiver. Et dès le premier test l’an prochain, nous allons pouvoir compter sur tout ce que nous avons apporté depuis, pour pouvoir rivaliser [pour les victoires] dès le premier Grand Prix. »

Prenons la Mercedes de Bahreïn, en début d’année, et celle du Brésil, en cette fin d’année. A combien sur la feuille des temps George Russell chiffrerait-il la progression de sa monoplace ?

« Définitivement plus d’une seconde, je dirais. Je pense qu’à Bahreïn, je me suis qualifié en neuvième position. A Imola, Lewis et moi étions en Q2. Oui, nous nous battions avec Alfa Romeo et Haas au début de la saison et nous étions à plus d’une seconde, à certains moments, derrière Ferrari qui semblait être l’équipe la plus dominante à l’époque. »

La fin du marsouinage, chez Mercedes, a été la clef du développement, remarque George Russell.

« Cela montre vraiment l’amélioration que nous avons trouvée. Nous avons perdu tellement de temps à essayer de résoudre les problèmes de marsouinage et cela a vraiment nui à notre développement. Je pense que c’est la raison pour laquelle nous constatons un tel bond en avant dans les performances lors de ces huit dernières courses. C’est parce que nous ne nous concentrons plus sur le marsouinage mais sur l’amélioration des performances. »

Hamilton enthousiaste pour l’an prochain

De son côté, Lewis Hamilton a les yeux rivés sur 2023, plus que sur Abu Dhabi. Le Britannique partage l’optimisme de son coéquipier, son soulagement, et son excitation.

« C’est définitivement un grand, grand signe. Pendant une longue, longue période de temps, nous ne pouvions vraiment, vraiment comprendre quel était le problème ou comment le résoudre. Et c’était difficile, parce que nous avons continué à essayer et essayer et essayer et chaque fois que quelque chose de nouveau sur la voiture est venu, nous avions toujours les problèmes que nous avions. Donc c’est vraiment, vraiment énorme. »

« Nous savons où est notre étoile polaire, nous savons où nous devons mettre tous nos efforts cet hiver. Et oui, je suis si fier de l’équipe pour tout le dur travail incroyable. Nous ne serions pas en mesure d’être ici aujourd’hui sans eux. »

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos