Formule 1

La meilleure tenue des Pirelli a été ‘un choc’ pour un Hamilton ‘extatique’

Il bat le record de podiums de Michael Schumacher

Recherche

Par Alexandre C.

17 août 2020 - 09:03
La meilleure tenue des Pirelli a été (...)

Contrairement au dernier Grand Prix à Silverstone, Lewis Hamilton n’aura pas eu à cauchemarder au moment de s’occuper de ses Pirelli : le pilote Mercedes a mené de bout en bout la course, en gérant tranquillement devant Max Verstappen, que ce soit en tendres ou en médiums.

Malgré la chaleur et le niveau d’appui sur ce circuit, Lewis Hamilton ne s’attendait pas à ce que la vie soit aussi facile pour lui en Catalogne… Qu’est-ce que Mercedes a donc changé depuis le dernier Grand Prix ?

« Ce fut un véritable choc, je pense, probablement pour nous. Nous ne nous attendions pas à ce que les performances des pneus soient comme cela. De mon côté, j’avais prévu de gérer les pneus, j’avais une bien meilleure dégradation ; c’est ce qui a finalement fait la différence. »

« L’équipe a fait un excellent travail de compréhension et d’analyse - nous avons eu un grand débriefing ce week-end et je suis très fier de tout le monde. Nous avons des gens incroyablement intelligents dans notre équipe. Nous avons probablement amélioré l’efficacité de mon pilotage en termes de gestion des pneus. Je pense que fondamentalement, nous devons encore comprendre exactement ce qui s’est passé à Silverstone. Ce week-end, nous avons simplement dû faire face à des circonstances différentes, car la piste était différente, et les pneus plus durs. »

« Il ne s’agissait pas de changements massifs, mais plus nous comprenons les pneus, plus nous sommes conscients des directions que nous pouvons prendre avec la voiture. »

Le pilote Mercedes a semblé planer en course. S’il ne compare pas son état d’esprit, sa concentration, à celle d’Ayrton Senna lors de son fameux tour de qualifications en 1988 à Monaco, il ne cache tout de même pas qu’il était dans une autre ligue pour reprendre les propos de Toto Wolff, voire dans un autre monde...

« Nous essayons tous d’atteindre la perfection et ce n’est pas toujours facile de performer comme ça, mais en course, pour moi, dans la voiture… j’étais extatique quand je suis arrivé... quand j’ai franchi la ligne, je n’ai pas réalisé que c’était le dernier tour, j’étais encore en course. Dans mon esprit, j’étais comme un cheval avec des œillères, je ne réalisais pas que j’allais continuer. J’ai vraiment performé je pense. Ce dimanche de course, c’était l’un de mes meilleurs, dans mon ressenti personnel, donc c’est super excitant. »

Avec 156 podiums, Lewis Hamilton dépasse désormais d’une unité Michael Schumacher au nombre de bouteilles de champagne débouchées. Qu’est-ce que cela lui fait ?

« Je ne sais pas trop quoi répondre à ces questions, c’est juste très étrange. Nous tous avons grandi en regardant Michael. Ce qui se passe en ce moment est bien plus que ce dont je rêvais quand j’étais enfant. Je suis incroyablement reconnaissant de l’opportunité qui m’est donnée chaque jour. Je pense que Michael était évidemment un athlète et un pilote incroyable, et je me sens donc toujours très humble et honoré d’être mentionné au même titre qu’un pilote comme lui, Ayrton et Fangio. C’est plutôt cool. Et j’espère que la famille Hamilton est également fière. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less