Formule 1

La McLaren MCL35M recevra des évolutions petit à petit pour rester devant Ferrari

James Key explique la stratégie de l’équipe

Recherche

Par Alexandre C.

13 mai 2021 - 08:42
La McLaren MCL35M recevra des évolutions

Dans la lutte du développement aérodynamique face à Ferrari, et afin de disputer la 3e place au classement des constructeurs, McLaren pourra et devra compter sur les évolutions apportées tout au long de l’année. Ainsi James Key, le directeur technique, aura un rôle crucial dans cette course aux armements, au niveau du fond plat, de l’aileron avant, des pontons…

L’ancien de Toro Rosso confirme que McLaren est encore loin d’abandonner sa MCL35M. A Barcelone des évolutions importantes ont même été évaluées et validées.

« Nous avons apporté des petites pièces depuis le début de la saison avec notre voiture de course, dont nous n’avons qu’une seule spécification ; nous avons testé le tout aux essais hivernaux avant le premier Grand Prix de l’année à Bahreïn. »

« Depuis lors, nous avons fait des mises à jour mineures au fur et à mesure. Pour la course à Barcelone c’était la première fois que l’on introduit des évolutions plus lourdes, que nous voulions apporter. »

Ce règlement 2021 n’est pas vraiment stable du point de vue technique et la marge de progression demeure encore certaine selon James Key.

« On a eu une retouche au niveau de l’aileron avant et de son architecture, c’est un nouvel aileron avant et le fond plat aussi... le nouveau règlement a vraiment raboté le fond plat. »

« C’est encore une zone qui est mûre pour le développement et c’est encore assez brut, je pense que vous voyez une sorte de thème qui commence à se développer là. Mais il y a encore beaucoup de performances à trouver dans certains de ces domaines plus nouveaux. »

La réduction des essais libres à une heure n’aide pas pour les tests de nouvelles pièces, et c’est pourquoi McLaren a mené des essais comparés à Barcelone : une voiture roulait avec les évolutions, l’autre avec les vieilles pièces pour les comparer.

« Nous avons eu beaucoup de travail à faire pour nous assurer que nous étions satisfaits du fonctionnement des pièces, pour régler les voitures en fonction de celles-ci, pour donner aux pilotes l’opportunité de les tester tour à tour et pour conserver la spécification que nous avons apportée. »

« Nous avons donc mis à jour la voiture avec les nouvelles pièces, ce qui est une excellente nouvelle et un excellent effort de la part de tous les gars du département aérodynamique et de toute l’usine. Ils ont conçu cette voiture évoluée, et ont su la pousser à travers le processus de production, pour l’amener à Barcelone à temps. Nous avons ainsi eu toutes les pièces dont nous avions besoin. »

Et pour la suite ? McLaren va-t-elle abandonner sa monoplace pour se concentrer à 100 % sur l’an prochain ? Pas encore, selon Key.

« Nous n’en avons pas encore fini la MCL35M, il y a encore quelques évolutions à venir. Il y en a aussi qui sont encore à l’état de concept pour le moment et nous les apporterons au fur et à mesure. »

« Nous les mettrons sur la voiture quand elles seront prêtes et disponibles pour les essais, dans certains cas sur le bon type de piste. Monaco n’est pas toujours le meilleur endroit pour apporter certaines choses, donc ces évolutions peuvent être retardées pour les circuits suivants et ainsi de suite, en continuant à alimenter la voiture petit à petit avec de nouvelles pièces. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less