Formule 1

La Malaisie, le Qatar ou la Chine en alternatives pour la fin de la saison F1 ?

Pas mal de possibilités à étudier pour la FOM en cas d’annulations

Recherche

Par Olivier Ferret

8 juin 2021 - 10:29
La Malaisie, le Qatar ou la Chine (...)

Des courses alternatives restent possibles pour la suite du calendrier de la Formule 1, toujours sujet à modification à cause du coronavirus et des décisions gouvernementales.

Même si la situation s’améliore globalement dans le monde, elle reste tendue et un variant particulièrement contagieux ou résistant à la vaccination reste une épée de Damoclès pour toutes les activités humaines et le sport ne fait pas exception.

Le Grand Prix de Singapour est la dernière victime de la crise en cours mais plusieurs circuits sont prêts à prendre sa place. La Turquie serait le remplaçant le plus probable.

Mais d’autres annulations sont également possibles plus tard dans la saison, les Grands Prix au Japon, au Mexique, au Brésil et en Australie restent encore menacés, particulièrement Suzuka et Interlagos.

Les chances de Suzuka d’accueillir le GP du Japon augmenteront fortement si les Jeux olympiques qui ont lieu le mois prochain fait basculer l’opinion publique : seulement la moitié de la population japonaise souhaite que ce grand événement mondial ait lieu chez eux, après un report d’un an.

En cas d’annulation, la Malaisie et peut-être la Chine sont des alternatives potentielles. En cas d’annulation du Brésil et ou de l’Australie, il pourrait également y avoir un deuxième Grand Prix à Bahreïn, sur le tracé externe. Et le circuit de Losail au Qatar se serait aussi porté candidat.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less