La Haas F1 reste performante : Steiner confiant avant Imola

La course sprint, un vrai défi pour les réglages

Recherche

Par Alexandre C.

19 avril 2022 - 08:33
La Haas F1 reste performante : (...)

A Melbourne, Haas F1 a dévissé par rapport à ses performances de début d’année, avec pour meilleure qualification la 15e place de Mick Schumacher.

Que s’est-il passé en Australie ? Cela ira-t-il mieux à Imola ce week-end ?

Günther Steiner, le directeur d’écurie, espère bien sûr que Melbourne était l’exception confirmant la règle. C’est bien son hypothèse privilégiée pour le moment.

« Tout le week-end a été si difficile, à commencer par de petits problèmes sur la voiture de Mick et Kevin qui n’était pas au top de sa forme parce qu’il ne se sentait pas bien. Néanmoins, avec tous ces obstacles, nous nous sommes quand même rapprochés des points. En course, nous n’avons pas eu de chance avec les voitures de sécurité qui auraient pu aider notre stratégie, mais nous avons mis l’Australie derrière nous. »

« Ce n’est pas un point négatif, mais c’est un championnat très compétitif cette année et vous devez être parfait pour obtenir des points. Ce que je retiens pour Imola, c’est que la voiture est toujours performante, et nous le serons au fur et à mesure de l’année. J’espère que nous arriverons à Imola en ayant moins d’incidents malheureux. »

A Imola les qualifications seront tout aussi importantes, car il est notoirement ardu de dépasser sur ce tracé. Même avec le nouveau règlement aérodynamique de 2022 ?

« Le réglement semble fonctionner pour la course - les voitures sont intéressantes, elles sont toutes différentes - mais elles peuvent toutes lutter entre elles. Pour l’instant, il semble que certaines voitures soient meilleures pour un circuit, d’autres pour un autre. Je pense que les nouvelles règles ont surperformé. »

Le défi principal de ce week-end sera de gérer la première course sprint de l’année, avec seulement une heure d’essais libres avant les qualifications du vendredi. Günther Steiner a déjà quelques migraines...

« C’est sûr que ce sera un défi car nous n’avons qu’une heure d’essais libres pour trouver un bon set-up. Avec les difficultés de ces voitures et l’inexpérience que nous avons, ce ne sera pas facile mais c’est pareil pour tous, et celui qui est mieux préparé aura une meilleure voiture. Donc nous ferons de notre mieux comme tout le monde. Je pense que c’est une bonne chose pour le championnat d’avoir ces courses sprint et j’ai vraiment hâte d’y être. »

Il est presque étonnant, avec le recul, de voir la F1 revenir à Imola - qui a refait son apparition en 2020 dans le contexte de la pandémie. Günther Steiner accepterait-il facilement de voir le tracé disparaitre à l’avenir pour faire de la place à des pistes extra-européennes ?

« C’est un mélange de plusieurs choses. Imola est revenu de nulle part pendant la pandémie parce que nous n’avions pas assez de circuits où aller. La F1 a bien fait les choses et Imola aussi. Ils ont trouvé les finances pour avoir la Formule 1. Est-ce que le circuit va rester au calendrier ? Je ne sais pas. D’autres viendront-ils ? Bien sûr. Est-ce que d’autres vont partir ? C’est certain. Je pense que c’est une de ces choses pour lesquelles il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, c’est entre les deux pour voir en fonction de tout se passe économiquement dans le monde, culturellement et où est l’intérêt. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos