Formule 1

La grogne monte autour de la sécurité à Spa, Masi rassure

L’accident de Hubert est dans les esprits après un crash en GT3

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 août 2021 - 12:03
La grogne monte autour de la sécurité à

Comme nous vous le rapportions la semaine dernière, Jack Aitken a subi un lourd accident en GT3 à Spa-Francorchamps, lors des 24 Heures de Spa. Le pilote britannique a perdu le contrôle de sa Lamborghini Huracan dans le Raidillon, a tapé les barrières à l’intérieur avant la sortie, puis a été percuté par plusieurs autres concurrents.

Aitken et Davide Rigon ont fait un séjour à l’hôpital, le pilote de réserve de Williams F1 ayant eu une clavicule et une vertèbre fracturées. Mais l’accident a surtout réveillé des souvenirs douloureux, alors que l’accident ayant coûté la vie d’Anthoine Hubert a eu lieu de la même façon il y a presque deux ans.

Callum Ilott, qui courait en F2 au moment où l’accident de Hubert et Juan Manuel Correa s’est produit, s’est agacé sur Twitter de voir encore une énorme sortie impliquant un de ses amis en haut du mythique mais dangereux virage.

"Le principal est que tout le monde soit sorti des voitures" a écrit Ilott. "Je voudrais dire qu’il y a besoin d’un changement dans ce virage, et je suis très surpris que rien n’ait encore changé. Assez est assez."

Le circuit de Spa a prévu de gros travaux, notamment pour accueillir le MotoGP, avec l’ajout de bacs à graviers dans le Raidillon. Michael Masi, le directeur de course de la F1, se veut confiant quant à la sécurité sur le tracé belge.

"Il y a eu du travail effectué à Spa dans de nombreuses zones" a assuré Masi. "Mais le circuit a un Grade 1. Il y a quelques changements et améliorations effectués d’année en année, mais je pense que du point de vue de la FIA, il est sûr. Aucun d’entre nous n’aime voir de gros accidents et je suis heureux que les pilotes aillent à peu près bien."

Correa s’inquiète face à cet accident "perturbant"

Correa, qui avait failli perdre une jambe dans l’accident avec Anthoine Hubert et qui a fait son retour en F3 cette année, se dit très inquiet pour la sécurité, et note des problèmes non résolus : "Tout d’abord, je suis extrêmement heureux que Jack et les autres pilotes impliqués dans l’accident se remettent de leurs blessures."

"L’accident est arrivé près de deux ans après le mien, dans le même Raidillon de l’Eau Rouge sur le circuit de Spa-Francorchamps, où j’ai subi des blessures sérieuses desquelles je me remets encore, et où la communauté du sport automobile a tragiquement perdu le pilote français Anthoine Hubert."

"Les images de l’accident sont donc particulièrement perturbantes. Depuis mon accident, j’ai soulevé quelques inquiétudes avec la FIA et les organisateurs au sujet de la piste et de la sécurité des pilotes. J’ai offert de partager des informations avec mon expérience."

Correa, qui courra en Formule 3 à Spa à la fin du mois, explique qu’il discute pour trouver des pistes d’améliorations sur le circuit et veut s’impliquer dans ces possibles futurs changements.

"J’ai cherché des réponses au sujet de ce qui s’est passé, pourquoi, et quelles décisions la FIA et d’autres responsables ont prises pour améliorer la sécurité et éviter qu’un autre pilote ne souffre de blessures sérieuses dans des circonstances similaires."

"Actuellement, les discussions sont en cours avec les responsables concernés pour essayer de régler mes inquiétudes. Je suis confiant quant au fait que ces discussions atteindront une conclusion constructive et je serai en meilleure position pour commenter cela dans les prochaines semaines."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less