Formule 1

La Formule 1 promet de rester flexible pour son calendrier

Aura-t-elle encore besoin de le modifier ?

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mai 2021 - 16:29
La Formule 1 promet de rester (...)

La Formule 1 a encore dû adapter son calendrier cette année en raison du Covid-19 mais il est tout de même beaucoup plus stable que prévu lors de l’hiver.

Il y a évidemment eu quelques aménagements importants (Australie, Chine et Canada), qui ont eu des conséquences (report pour le premier, annulation pour le 2e) mais la FOM s’attend-elle à d’autres changements encore ?

Le PDG de la F1 admet "ne pas avoir la réponse" mais précise :

"Une de nos grandes vertus est la flexibilité : nous devons nécessairement nous adapter à des situations changeantes et pouvoir reprogrammer la logistique comme nous l’avons fait récemment, quand nous avons dû annuler le Canada et la Turquie en peu de temps et avancer le GP de France pour doubler celui en Autriche. A chaque fois il s’agit de rééchelonner et de replanifier une énorme quantité de personnes et de mouvements de matériels," explique Stefano Domenicali.

Les progrès dans les stratégies de vaccination de chaque pays devraient conduire à un retour, au moins partiel, du public, sur un plus grand nombre de courses.

"J’espère que oui, déjà à Monte Carlo, nous avons vu la présence du public, 7 500 personnes par jour plus des professionnels et des résidents, tous soumis aux tests Covid. Déjà en Autriche, en France et en Allemagne, nous devrions avoir une part de spectateurs et - si cela est confirmé - à Silverstone, nous devrions avoir 100% de spectateurs. Au Texas, la situation sanitaire s’est déjà normalisée aujourd’hui, j’espère que quelque chose de similaire pourra également se produire en septembre à Monza."

F1 - FOM - Liberty Media

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less