Formule 1

La Formule 1 accepte de reporter sa révolution à 2022

Ferrari a dit oui

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mars 2020 - 16:24
La Formule 1 accepte de reporter sa (...)

Tous les dirigeants de la Formule 1 (FIA, FOM et équipes) se sont mis d’accord aujourd’hui lors de leur réunion en visio-conférence et ont accepté de reporter les règles prévues pour 2021 jusqu’en 2022. En même temps, un consensus a été trouvé pour réussir à organiser autant de courses que possible cette saison.

Les sept premières courses en Australie, à Bahreïn, au Vietnam, en Chine, aux Pays-Bas, en Espagne et à Monaco ont toutes été reportées (lire notre information précédente concernant ces 3 derniers pays).

La F1 espère commencer la saison "dès que possible après le mois de mai". Toutes les équipes acceptent la nécessité d’être flexible sur le calendrier une fois la saison commencée.

Ces mesures sont une réponse à la crise des coronavirus et la perspective d’un calendrier réduit signifie une baisse des revenus pour la F1 et les équipes, ce qui est la principale raison pour retarder le changement majeur de règles qui était prévu.

Neuf des 10 équipes avaient déjà accepté lors d’une première réunion hier de retarder l’introduction des règles 2021, qui exigent des modifications importantes des voitures dans le but d’avoir plus de compétitivité et de spectacle.

Seule Ferrari a demandé plus de temps pour réfléchir à cette idée, Mattia Binotto l’a finalement soutenue lors de la réunion de ce jeudi.

Cette décision signifie que les équipes rouleront en 2020 et 2021 selon les règles existantes, ce qui entraînera une économie de coûts importante à un moment où tout le monde est susceptible de subir une baisse des revenus, qui provient principalement des promoteur et des droits de diffusion TV.

Et pour les équipes qui sont vraiment en difficulté, elles pourront utiliser en 2021 toutes les pièces fondamentales de leurs voitures, tels que les châssis et les boîtes de vitesses (qui devraient toutefois être obligatoirement conservés pour l’occasion), dont la conception et la construction prennent des mois.

On notera au passage que c’est une bonne nouvelle pour Mercedes et son DAS, qui pourrait être utilisé pendant deux saisons s’il n’est pas jugé illégal suite à une réclamation...

Toutes ces décisions doivent maintenant être ratifiées par le Conseil Mondial de la FIA dans les prochains jours, avec des règles plus précises.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less