Formule 1

La FIA va étudier le DRS dans le dernier virage de Zandvoort

Pour possiblement l’autoriser au GP des Pays-Bas 2022

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 septembre 2021 - 17:53
La FIA va étudier le DRS dans le (...)

La FIA réfléchira à agrandir la zone DRS dans le dernier virage de Zandvoort l’an prochain, pour le Grand Prix des Pays-Bas 2022. Esteban Ocon pense qu’un tel aménagement pourrait améliorer le spectacle.

"Si nous avions eu le DRS depuis la sortie du virage 13, ça aurait certainement aidé" a déclaré Ocon. "Je ne suis pas sûr que ç’aurait été facile de passer à fond, mais c’est possiblement quelque chose à essayer pour l’année prochaine en simulation, et ainsi avoir plus de dépassements."

Comme Ocon l’a dit après la course, il fallait un gros écart pour dépasser, et c’est ce que confirme Lance Stroll. Selon lui, "il manque une longue ligne droite et une grosse zone de freinage pour avoir des opportunités. Mais c’est un circuit génial à piloter, le samedi était superbe."

Il reste sceptique sur l’ouverture du DRS dans le dernier virage : "Ca pourrait améliorer les choses, mais je ne suis pas sûr que ce serait sécurisant de le faire dans ce virage. Car ça reste un virage, même si c’est à fond."

Le directeur de course, Michael Masi, assure que la FIA va se pencher sur le sujet, mais il voulait laisser passer cette première édition : "Comme nous le faisons toujours avec le DRS, nous cherchons à faire des simulations et à travailler avec ce qui est dans les tolérances que nous avons."

"Nous avons dit ici que le banking est complètement inconnu, qu’il fallait faire une course, recueillir un lot complet de données à partir des essais, des qualifications et de la course, et ensuite être dans une meilleure position comme nous le faisons avec les zones DRS à tous les événements."

"De là, nous pouvons l’examiner et voir si nous devons faire des changements, et comment nous pouvons faire ces changements pour l’année suivante."

Il ne pense pas que les données recueillies cette année deviendront obsolètes avec l’arrivée des nouvelles F1 en 2022 : "Je pense que cela nous donnera quand même une assez bonne indication."

"Oui, c’est une voiture complètement différente, un package aéro complètement différent. Mais je pense que sur la base de ce que nous avons, cela nous donnera une assez bonne indication des fenêtres et de ce que nous pouvons faire."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less