La FIA repousse son interdiction stricte des bijoux en F1

Hamilton ne sera pas menacé de sanction à Monaco

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mai 2022 - 09:54
La FIA repousse son interdiction (...)

Lewis Hamilton n’aura finalement pas de menace de sanction pour le port de bijoux au volant, ce week-end à Monaco. Le pilote Mercedes F1 était sous le coup d’une pénalité puisqu’il avait expliqué ne pas pouvoir enlever certains de ses piercings.

La direction de course lui avait offert un délai de deux courses lors du Grand Prix de Miami, ce qui amenait à Monaco. Depuis, les équipes doivent assurer via les vérifications techniques d’avant course que le pilote n’en a pas, et qu’il porte des sous-vêtements ignifugés.

Depuis quatre semaines, de nombreuses discussions ont eu lieu entre la FIA, la F1, l’association des pilotes (GPDA), et le président de la commission médicale de la FIA, le docteur Sean Petherbridge.

C’est ce dernier qui a tranché en faveur de Hamilton, qui aurait apparemment besoin d’une petite opération chirurgicale pour retirer son piercing au nez. Avec cette décision favorable, la FIA ouvre aussi la possibilité aux pilotes de garder leur alliance, répondant à la question de Kevin Magnussen.

La FIA avait initialement voulu davantage de sécurité sur ce sujet, les pilotes ayant toujours été libres de faire ce qu’ils voulaient en matière de port de bijoux et de sous-vêtements, mais elle en a décidé autrement après plusieurs semaines de bataille avec les pilotes.

La date limite pour cela est désormais le 30 juin, soit dans un peu plus d’un mois. Le premier Grand Prix lors duquel il sera imposé de ne plus porter de bijoux sera donc le premier durant laquelle s’appliquera le règlement.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos